The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Comment agissez-vous quand vous avez des différends avec votre coach ? Après un conflit arrivez-vous à retrouver la même entente ?

Comment agissez-vous quand vous avez des différends avec votre coach ? Après un conflit arrivez-vous à retrouver la même entente ?
Je rejoins tous les avis ici : l'important c'est d'en parler et de communiquer. Personnellement, ce que j'essaye de faire, c'est d'une part de garder à l'esprit que mon coach est un professionnel qui a plus d'expérience que moi et plus de connaissance, mais d'autre part de ne pas oublier mon instinct et de me faire confiance, car professionnel ne veut pas dire infaillible. C'est important de trouver un coach qui partage la même philosophie que soi, et il faut parfois en changer plusieurs fois avant d'arriver au coach idéal. Et normalement, avec ce coach idéal, même après un différend tu retrouves la même entente parce que les conflits portent sur des détails ou des malentendus, mais au fond, vous êtes d'accord sur les grandes idées.
Comme l'a dit Hélène le plus important est d'en parler pour ne pas laisser trainer des non-dits qui vont envenimer la situation.
Bien sûr tout dépend le degré du conflit, parfois si c'est trop important et que les positions sont trop différentes il vaut mieux arrêter de se tracasser et changer d'écurie car après un rabibochage suite à une grosse dispute c'est difficile de retrouver la même relation je trouve.

Dans tous les cas il faut essayer de comprendre le point de vue de l'autre, et aussi utiliser les bons mots pour faire comprendre le sien 🙂
Bonjour Marine,
Cela dépend toujours du différend que tu as avec lui.
Mon dernier coach avec qui j'ai eu un vrai désaccord, j'ai décidé de quitter l'écurie. Après c'était dans un centre équestre et mon coach avait apparemment du mal à comprendre que je préférai réussir ma licence plutôt que de monter toutes les semaines plusieurs fois par semaine... L'ambiance du centre faisait aussi que j'avais dans le projet de ne pas rester et donc ce genre de réflexion (que je trouve particulièrement déplacer) a validé ma décision de partir.
Le mieux est évidemment d'en parler avec lui, au calme et à l'abri des oreilles baladeuses. Pourquoi pas un soir tard au moment de la fermeture par exemple. Un conflit ne veut pas toujours dire rupture, un différend peut aussi permettre de faire évoluer une relation où chacun grandit dans ce conflit (à condition que chacun comprenne la position de l'autre).