The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Je souhaiterais confier ma jument (location ou en pension complète) pendant 1 an, quelles sont en générale les conditions lors de ces contrats ?

Je souhaiterais confier ma jument (location ou en pension complète) pendant 1 an, quelles sont en générale les conditions lors de ces contrats ?
D'accord avec Louison, à part que pour moi pension complète peut vouloir dire deux choses : soir pension chez un professionnel comme expliqué précédemment, soit sur le même principe que les demi et tiers de pension mais en version complète. Dans ce cas là, il y a un contrat style demi pension donc tu as plus de droit de regard sur le cheval et ce qui en est fait. Par contre la personne en face paie un prix fixe chaque moi et c'est à toi de prendre en charge tous les frais quotidiens (pension, maréchal, veto, dentiste...) même si le prix que paye l'autre cavalier peut éventuellement suffire à rembourser tout ça selon l'accord.
Après s'il y a besoin que la personne prenne soin du cheval, s'en occupe au quotidien, etc, c'est à rajouter dans le contrat.
Merci beaucoup ça m’a beaucoup éclairée.
Bonjour Lison, j'ai expérimenté le confiage et je connais un peu les deux autres solutions.

Confiage : tu confie gracieusement ton cheval a quelqu'un qui va assumer tous les frais courants (pension, maréchal, vaccin, vétérinaire pour des bobos et accidents de sa responsabilité ou du quotidien...). Les frais "impondérables" (cheval qui tombe gravement malades etc) restent a ta charge.
Tu n'as pas vraiment de "contrôle" sur ce que fait le cavalier, en tout cas pas énormément. Le cheval n'est plus chez toi... Les gains en compétition vont au cavalier.

Location : ça ressemble au confiage mais a la différence que le cavalier paye a l'année. C'est utilisé pour des chevaux de grande qualité ou de chevaux d'école très bien mis.
Tu as un peu plus de contrôle mais pas tant que ça, une fois le cheval chez l'autre personne tu n'as pas vraiment de droit de regard avant la fin du contrat.

Pour ces deux solutions il faut une confiance quasiment absolue envers le cavalier ou le locataire, car une fois parti tu n'as pas vraiment de m'en de contrôle de l'application des conditions. J'ai confié mon jeune a une très bonne amie, monitrice en reconversion, qui n'a actuellement pas d'autre cheval a monter.

La pension complète est l'option la plus sûre, mais c'est la seule qui te coûte et ça coûte bonbon ! Tu paye un professionnel pour prendre ton cheval en pension et le travailler a ta place. C'est l'option "a la carte": tu garde le contrôle a chaque instant.

Bonne réflexion