The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Quelles sont les précautions à prendre lors de l'achat d'un jeune cheval reformé et que faut-il impérativement savoir avant de se lancer dans cette aventure ?

Quelles sont les précautions à prendre lors de l'achat d'un jeune cheval reformé et que faut-il impérativement savoir avant de se lancer dans cette aventure ?
Et la plupart des chevaux sont réformés suite à un manque de performance ou de "prédispositions" pour les courses (en gros pas assez rapides, et/ou pas assez motivés), où parfois suite à des blessures. Dans ce cas particulier il est encore plus impératif de bien se renseigner et demander conseil à ton coach et si possible à un véto. Toutes les blessures ne veulent pas dire que le cheval ne pourra pas, une fois guéri, avoir une activité sportive normale, même si certaines "condamnent" le cheval à ne plus pouvoir être monté, ou restreindront son activité, mais toutes imposent un suivi médical et un respect strict des consignes de convalescence, soins etc...
Et même si le cheval est réformé pour manque de performances sans autre problème n'hésite pas à questionner son entraîneur sur d'éventuels souci (quel qu'il soit) qu'il aurait pu avoir, et à bien inspecter ses membres et son dos lors de la visite (d'où, entre autre, l'importance de te faire accompagner parun pro, à moins d'avoir toi-même un très bon niveau de connaissance concernant les soins et la santé des chevaux). Et le fait que ce soit un réformé ne dispense pas, dans la mesure du possible (mais quand même fortement conseillé...), d'une petite visite d'achat avec au moins les radios de base.
Enfin (désolée pour le côté pavé décousu de mon propos ! ) pour en revenir au travail en plus de ce que je t'ai déjà dit si c'est un jeune bien prendre le temps de respecter sa croissance physique et mentale.
Bonjour Camille, alors pour moi déjà la première chose c'est d'avoir un niveau suffisant et/ou un (très) bon encadrement car ce sont des chevaux sensibles, réactifs, bref bien dans le sang (logique!) à qui on demande de changer complètement de mode de vie et de travail, de (ré)apprendre bcp de choses et qui donc vont demander du tact, de la patience et un certain niveau technique. Et pas hésiter à se faire accompagner aussi en amont de l'achat pour "évaluer" le cheval, son physique, etc (même si pas toujours possible de faire un essai monté). Enfin (pour le volet travail 😉) tu dois impérativement être prête à prendre ton temps et y aller progressivement!
Par contre je ne suis pas vraiment d'accord avec Coline concernant les capacités des réformés. Je trouve que la plupart d'entre eux, aussi bien ps que trotteurs, sont très polyvalents, d'autant que c'est souvent des chevaux de très bonne volonté. Alors bien sûr tous ne sauterons pas 150, ne dresserons pas au niveau gp ou ne t'emmeneront pas à Badmington (bien que preuve a été faite tout récemment que certains le font !) mais tu pourras te faire plaisir à niveau club voire amateur, et parfois assez loin, avec la plupart d'entre eux (mais aussi partir en balade, pourquoi pas faire un peu d'endurance, et, surtout pour les ps, jouer au horse-ball, polo... Bon le polo pour les trotteurs ou les randos de 10j dans la caillasse pour les ps ça risque d'être un peu chaud mais ça laisse de la marge ! 😂).
Coucou ! Je vais te parler de mon expérience, qui ne se résume qu'à un seul cheval réformé ! Il avait 3 ans, donc j'espère que déjà ça te donnera une idée mais évidemment un cheval ne fait pas l'autre !

Je pense qu'il faut savoir qu'un cheval réformé peut avoir de grands problèmes physiques (arthrose vers 15 ans pour ma part)

A cheval de réforme ne va pas nécessairement une grande carrière dans l'obstacle, comme on entend souvent. Bien souvent, certains chevaux peuvent être très mauvais dans cette discipline (s'ils sont réformés jeunes, cela peut être dû à un mauvais équilibre ou ce genre de choses par exemple)
Et surtout il faut bien comprendre que ce n'est pas forcément la discipline qu'ils aiment. Même si je promeus une grande quantité de disciplines différentes et que réduire les chevaux à seulement 1 ou 2 disciplines ne doit pas être agréable pour eux, je te conseille, si tu veux rendre heureux ton petit réformé, de t'attarder à essayer de comprendre ce qu'il aime, et de ne pas reproduire les erreurs des personnes dans le monde des courses, et de ne pas écouter ton cheval.

Ce commentaire te donne à la fois mon expérience et à la fois mon point de vue, qui me semble être une valeur éthique cependant.

Bon courage pour la suite !