The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Workaholic et entrepreneurs, comment gérez-vous pour ne pas laisser votre vie professionnelle envahir le personnel, et comment libérer du temps pour ses loisirs sans culpabiliser ?

Workaholic et entrepreneurs, comment gérez-vous pour ne pas laisser votre vie professionnelle envahir le personnel, et comment libérer du temps pour ses loisirs sans culpabiliser ?
Coline, autant je comprends ce que tu veux dire pour avoir réussi a faire comme toi pendant toutes mes études (y compris école d'ingénieur et prépa ou j'arrivais a prendre du temps pour moi) autant la en pleine création d'entreprise ça a vraiment pris une autre dimension surtout que j'ai toute la vie "adulte" a côté (compte, voiture, lessive, courses, cuisine, ménage ...) qui vient encore parasiter mon temps libre.

Quand je prends du temps pour mes chevaux c'est pour faire les "corvées", soins raides, clôtures, nettoyage de l'abreuvoir. Ce n'est pas du temps pour moi mais une prolongation de mon travail en fait XD

Pour moi, il y a eu une vraie cassure entre scolarité et travail, donc ton conseil quoi que très juste ne me concerne pas (il sera peut-être utile a d'autres par contre).
Je me permets de répondre même si je ne suis pas dans le monde professionnel... J'espère que ce ne sera pas hors-sujet.

J'adore étudier et depuis que je suis en première (ça fait donc deux ans), j'ai tendance à prioriser un bouquin par rapport à mes chevaux.
J'en souffre énormément la plupart du temps (je souhaite travailler avec les chevaux plus tard, c'est plus qu'une passion dans le sens où c'est un réel engagement de ma part). Mais comme tu dis, se dégager du temps pour soi peut faire culpabiliser...

L'année prochaine je ferai une prépa, donc j'aurai peu de temps pour moi et pour mes loustics. Ce que j'ai décidé, c'est que (deux heures par semaines pour ma part), je vais me dire "tu oublies véritablement les cours" (et avec les chevaux je trouve que c'est très simple de s'isoler...)

C'est vraiment un temps par semaine où je cloue le bec à l'école et où je dis "sois heureuse pour toi -donc je prends du temps pour moi- et va apporter du confort à tes chevaux" et donc je prends du temps pour aller les caresser, ne serait-ce que sentir leur odeur nous plonge dans un autre monde... Et surtout mon but n'est pas de m'amuser personnellement avec les chevaux, je prends surtout du temps pour aller les câliner et ils me rendent bien cet attention ! Donc je me dis que ce n'est pas du temps de perdu, car je créer quelque chose avec mes animaux... Et ça ça vaut tous les bouquins du monde.