The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Selon vous, quelle est l'utilité de ferrer son cheval si on monte pour du loisir ou du dressage en majorité ? Une étude anglaise démontre que ce n'est pas forcément utile, d'où ma question...

Selon vous, quelle est l'utilité de ferrer son cheval si on monte pour du loisir ou du dressage en majorité ? Une étude anglaise démontre que ce n'est pas forcément utile, d'où ma question...
Certains chevaux ont la corne assez dure pour supporter de marcher dans les cailloux, mais pas tous ça c’est certains.
D'aucuns vous dirons de courir pieds nus dans les graviers... Après, tant que vous ne nuisez pas à la santé de votre cheval, vous êtes libre mais également responsable de vos choix!

En ce qui me concerne, je suis pour la ferrure...
Bonjour Tiphaine,

Je suis du même avis que Stéphanie, il faut faire en fonction du cheval. J’ai eu mon jeune lorsqu’il avait 3 ans jamais vu un maréchal mais de bons pieds grâce à l’usure naturelle et à de bons aplombs. À la mise au travail, il n’a eu aucun soucis. Aujourd’hui il travaille quotidiennement et aucun problèmes il sort régulièrement en extérieur, il prend plus son temps que les chevaux ferré sur les cailloux et particulièrement quand il vient d’être parré mais rien de bien alarmant. Et pour info il a les 4 pieds blancs donc ne pas écouter les rumeurs à ce propos. Je les entretient assez rarement le pied nu se suffit à lui-même. Si un jour il vient à être en difficulté dans sa locomotion à cause de ses pieds je ne suis pas totalement contre le fait de ferrer.

Je pense qu’il faut être assez ouvert d’esprit à ce sujet, faire en fonction de chaque cheval. Je suis contre le fait de laisser à tout prix un cheval pieds nus mais aussi contre le fait de ferrer un cheval dès sa mise au travail, autant d’abord essayer de faire sans. En somme je suis contre les extrêmes (et ça c’est dans tous les domaines 😜)
Personnellement tout les chevaux de mon club (hormis 1) sont pieds nus. La seule exception est parce qu'elle a eu des fers extrêmement jeune donc ces pieds ne se sont pas idéalement développés (un des principaux défauts du fer).

Le secret de la pousse c'est surtout d'être très progressif dans les activités.
Même si tu as un paddock paradise et que le cheval pieds nus est habitués à tout type de terrain tu vas pas lui faire faire un 20km. Comme tu vas pas passer de 1 séance par semaine à 6 séance par semaine en 1 mois.

Donc franchement pour du loisir et du dressage oui pas obligé de ferrer.
Bonjour Tiphaine,
Cela dépend des individus également et il y a loisir et loisir. Le loisir une balade d'1h le dimanche et le loisir 6j/7 avec randonnées etc. et évidemment cela dépend de chaque cheval. Je fais de l'attelage en loisir et pourtant ce n'est que des balades de 3h, rien d'intensif et pourtant que je compare ma ferrure avant et après balade.... je me retrouverai avec des pieds en sang chaque semaine parce que l'effort que je lui demande (adapte à sa morphologie et à son travail) est intense et sans ferrure j'aurai un cheval avec trop de difficulté, la corne ne supporterait pas la charge (ou alors le laisser hyper long en parage mais j'en vois pas l'intérêt non plus). J'en ai parlé avec mon maréchal qui est très nature et pieds nus (aucun de ses chevaux n'est ferré) mais il me le déconseille tant que j'attelle car je risquerai de créer des pathologies trop importantes et à trop lourdes conséquences.
Les ferrures orthopédiques sont des bonnes solutions pour corriger certains problèmes maintenant tous les cas sont différents. J'ai vu une cavalière, son cheval était pieds nus depuis 3 ans, incapable de marcher en pâture depuis 3 ans car pieds trop douloureux (il marchait sur des oeufs depuis 3 ans......) et elle refuse de referrer. Moi j'appelle ça de la maltraitance de vouloir s'acharner. Il y a toujours un temps pour s'adapter c'est normal évidemment, 3 ans, ça fait long par contre...
Donc on écoute simplement, on essaye, on adapte, on essaye de sélectionner de bons professionnels et on cherche de faire les choix pour un cheval et pas pour tous les chevaux de la terre :)
Je vous remercie tous pour vos précieuses réponses elles me sont vraiment utiles. Merci beaucoup ^^
Hello !

Je pense que tu as plein d'avis différents dans les réponses. Personnellement je suis assez d'accord avec Stéphanie, je trouve qu'au final elle a l'avis le plus nuancé. En fait, si ton cheval est à l'aise comme il est, ne le ferre pas, et puis si pour x ou x raison tu te rends compte qu'il faut le ferrer, tu pourras le faire à ce moment-là. La clef c'est juste de faire bien attention à ses pieds, et de trouver un maréchal de confiance qui saura t'indiquer si les fers sont nécessaires ou si un parage va suffire.
Bonjour Tiphaine,
Le soucis du fer c'est qu'il empêche le pied de fonctionner, tout simplement, les chocs ne sont pas amortis, ça crée une résonance. La légende dit qu'à terme un cheval peut en finir boiteux (je dis légende car je n'ai jamais croisé un cheval boiteux à cause de ses fers alors que des chevaux pieds nus boiteux on en voit à la pelle...)

Après, utile ou non, bon ou non il faut, à mon sens, adapter à chaque cheval en fonction de son travail et de son environnement.

Un exemple : le cheval que j'ai en demi pension est arrivé dans mon club il y a 5 ans. Il était pieds nus, vivait en parc et ça lui convenait extrêmement bien : il avait des aplombs plutôt bons et n'a vu en 5 le maréchal qu'une seule fois pour un parage.
Tout était nickel.
Seulement, en 5 ans il a commencé à être monté un peu plus (enivron 5h/semaine) et à faire des balades avec moi. Le sol chez moi est extrêmement sec et caillouteux mais ça ne posait aucun soucis, il avait des supers pieds.
Cet hiver je suis partie me promener avec une amie et je le sentais mal à l'aise sur les cailloux, on est donc rentrés et là surprise, cette corne qui était dure comme du béton avec l'humidité, un travail un peu plus poussé qu'à son arrivée et sa vie en parc avec un copine s'était usée sans qu'on le voit. On a donc été obligé de le ferrer pour son confort alors que ça n'est qu'un cheval de loisir.

Chaque cheval est différent et ce qui lui convient un jour ne lui conviendra pas forcément toute sa vie. Certains chevaux ont des pieds géniaux et d'autres auront toute leur vie des pieds fragiles, la petite camargue qui vit avec ma dp est comme ça, ferrée des 4 pieds parce que sinon ils s'abiment (et sa propriétaire a déjà tenté de déferrer plusieurs fois).

Si je pense qu'il n'est pas utile de ferrer chaque cheval il faut être attentif à ses besoins et ne pas vouloir à tout prix appliquer sur lui ce qu'on pense être le mieux.
https://podologie-equine-libre.net
Un site avec des articles très intéressant et qui je l'espère permettra de répondre à tes questions.
Sinon j'ai un poney qui fait de l'endurance (60km), entrainements pieds nus et course en floating collés. Nous allons commencer le dressage en fin d'année et la je ne vois toujours pas l'utilité de ferrer.
Je pense que c'est en partie une solution de facilitée et du également au fait que dans l'équitation en général c'est normal de ferrer sans se poser de questions. Les cavaliers de clubs ont toujours travaillés des chevaux ferrés alors pourquoi changer....
Hello Tiphaine! Question difficile car j’ai fait également des recherches sur les thèses veto et je n’ai pas trouvé de réponses..
En faite tout dépend aussi des habitudes, les chevaux sont ferrés depuis très longtemps ( moyen âge de mémoire) donc je pense aussi que les sélections depuis ont eu une influence sur la solidité des pieds.
Ensuite tous les éleveurs ne font pas les choses de la même manière, certains attendent 5-6 ans, et en fonctions des aplombs du cheval vont ferrer ou non.
Je pense que pour des chevaux de près qui n’ont jamais été ferré ils peuvent y rester avec un bon parrage;
Après pour les chevaux de compétitions, on modifie aussi leurs morphologies et leurs musculature, leurs ap’ombs Etc.. et il est possible (et oui.. que des peut être) que les fers les aident..
Ce qui est sure c’est que des chevaux ayant eu des fers très tôt, il est difficile de leur retirer ( un peu comme si on te demander de marcher sans chaussure du jour au le’demain :-) )
Je sais que je ne répond pas à la question, mais les connaissances ne sont pas toutes la et les activités des chevaux sont tellement diverses que je pense que les deux réponses existent :-)
Merci beaucoup mais je souhaiterais surtout une explication, des arguments^^' je lis un peu des thèses et des forums sur le sujet et je ne vois pas vraiment l aspect négatifs que les fers peuvent avoir. Je pose cette question ici pour avoir plus de réponses et surtout d explication sur l utilité de mettre des fers ^^ merci néanmoins pour ta réponse, je partage ton avis bien que plus nuancée, d'où ma question pour être sûre et ne passer a côté de rien ^^
Personnellement, je suis totalement contre les fers, je trouve qu'il n'y a que des aspects négatifs si l'ont se penche beaucoup plus sur les réelles répercutions que cela peut avoir. Mis à part des ferrures spécifiques pour des chevaux aillant de gros problème au pied, pour moi le fer est à bannir définitivement !