The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Comment réussissez-vous à gérer vos émotions ? La colère et la peur me portent grandement préjudice avec les chevaux. J'ai songé au yoga, à la méditation... Que me conseillez-vous d'essayer ?

Comment réussissez-vous à gérer vos émotions ? La colère et la peur me portent grandement préjudice avec les chevaux. J'ai songé au yoga, à la méditation... Que me conseillez-vous d'essayer ?
Bonsoir Coline, les "thérapies" conseillées sont très juste mais il faut au préalable être parfaitement centré. La Trame® permet cela, également pour votre cheval (Trame®Animale). Ça vous permettrez d'être sur la même longueur d'onde tout les deux.
Avais et Frederique ont bien bien répondu déjà !
Pour ma part j’ai eu beaucoup de problème de stress et de peur de mal faire, et c’est la sophrologie qui m’a aidé, j’en ai fait pendant 4 ans; elle permet de te projeter dans les situations avant/pendant/après l’événement; et après tu l’anticiperas et tu mettras en place les exercices et les codes pour surmonter les problèmes rencontrés
Bonjour Coline,

Anaïs à déjà donné de bonnes pistes, et la respiration est utile pour l'anxiété, le stress,...aussi; Donc c'est tout bénéf et tu peux aussi trouver facilement des sessions guidées de méditation sur le net, voir des applications pour aider à gérer la respiration. Si tu n'arrive pas à lâcher prise les premières fois, ou même par la suite, ne pense pas que ça ne fonctionne pas, j'ai mis plus de 30 séances avec une spécialiste pour réussir à vraiment lâcher prise, et il m'arrive encore aujourd'hui de ne pas y arriver. C'est aussi ça le but de la méditation et du lâcher prise...Ce qui fonctionne assez bien aussi, c'est la pleine conscience qui permet de vivre l'instant présent et d'être moins stressé, moins impatient,...Et ça aide à rationaliser les choses également et être moins prise dans l'engrenage du "Pourquoi je n'y arrive plus?! Hier c'était nickel pourtant!". Pour mon anxiété c'est une chose qui m'a aidée d'autant que j'ai toujours eu tendance à toujours être dans la recherche de perfection, de l'irréprochable (pour les autres et jamais pour moi) et être beaucoup trop dure avec moi même alors que je pensais que c'était une bonne chose et que ce n'était que de l'auto discipline (Je me trompais à moitié), mais comme pour tout c'est un long travail et la pleine conscience comme la méditation ne sont qu'un point de départ vers une série de changements.

Pour la gestion de la colère, je pense aussi que si il s'agit de colère "intérieure" et à tendance explosive, du genre impatience et monter au quart de tour, pratiquer un sport qui défoule et/ou fatigue vraiment physiquement peut aider. L'équitation à beau être un vrai sport, il faut aussi savoir se vider la tête à l'extérieure, à toi de voir ce qui correspondrait le mieux.

La natation par exemple est bénéfique pour les cavaliers en terme physique, mais permet aussi de bien se fatiguer physiquement et de faire le vide complet plus encore qu'avec les chevaux parce qu'on est seul avec soi, on à qu'une chose à penser c'est se gérer et nager droit devant, l'eau permettant en général une grande détente, c'est encore un plus.

Un sport de contact comme le Judo permet de s'auto canaliser, ou mieux encore frapper dans un sac que ce soit dans un club de boxe ou pas, ou encore le Taï Chi qui demande de l'auto discipline tout en étant un peu comme le yoga. Ma psy m'a conseillé de frapper dans un sac pendant toute une période pour essayer d'extérioriser une rancune et une tristesse que je couvais et qui ne sortais pas, bon ça ne m'a pas forcément tout réglé mais ça ne faisait pas de mal.

Pour la peur si c'est vraiment une peur intense, la sophrologie peut aider. Il faut essayer d'identifier d'où vient cette colère exactement...Traiter les effets mais pas la cause n'est pas toujours une solution à long terme.
Coucou Coline,

Alors autant la peur ne me pose pas trop problème, autant par contre j'ai beaucoup de mal à gérer ma colère.

Personnellement, ce qui fonctionne le mieux pour moi c'est de faire des exercices de respiration (notamment un qui est très simple : tu inspires 4 secondes, attends 4 secondes, expires 4 secondes, attends 4 secondes, inspires 4 secondes, etc). Moi ça me permet de me calmer et de me forcer à prendre le temps, et comme ça j'évite de rester coincée dans une sorte de "bulle" de colère et de frustration où je m'énerve de plus en plus. Alors que si je continue d'agir (par exemple si je continue d'enchaîner les exercices à cheval, ou si je continue de m'énerver sur un cheval qui ne m'obéit pas à pied, ou quoi que ce soit), je continue de faire les mêmes erreurs, et c'est là que grandit la frustration et l'énervement. Au début tu ne vas pas forcément réussir à bien te calmer pendant les exercices, mais si tu te forces à les faire dès que tu es énervée, ça va aller de mieux en mieux, surtout qu'en plus tu vas associer le fait de se calmer à cette respiration 4x4. Et tu peux utiliser cet exercice dans plein de situations de la vie quotidienne, quand tu n'arrives pas à dormir notamment.

Autre chose qui marche bien pour moi est de beaucoup rationaliser, jusqu'à comprendre d'où vient ma colère. En effet, la plupart du temps quand je m'énerve, je ne sais même pas vraiment pourquoi, et je commence à rejeter ma négativité sur tout le monde. Mais si je me force à réfléchir et à comprendre d'où vient ma colère, en général je me rend compte qu'elle vient de quelque chose que je ne peux pas contrôler, et je me calme, ou je me rend compte que c'est une colère dirigée contre moi donc j'arrête de l'imposer aux autres... Et puis quand c'est une colère dirigée contre moi, en général c'est finalement une colère qui est dirigée contre quelque chose que je ne peux pas maîtriser, parce que moi je fais de mon mieux, et si je n'arrive pas à quelque chose, c'est comme ça, c'est que je ne suis pas encore en capacité d'y arriver. Et puis surtout, en rationalisant ta colère, tu vas te rendre compte qu'elle vient de quelque chose qui ne vaut pas la peine.