The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Comment gérez-vous des études assez denses et les chevaux ? J'entre en prépa l'année prochaine..

Comment gérez-vous des études assez denses et les chevaux ? J'entre en prépa l'année prochaine..
Hello !

J'ai fait deux ans de prépa au lycée du Parc à Lyon. Je pense qu'évidemment tu ne vas pas pouvoir aller voir tes chevaux autant qu'avant, et c'est sûr que tu ne vas pas sortir en concours tous les weekend, mais normalement le weekend tu aura quand même le temps d'aller passer du temps avec eux.

Après en fait tout dépend de tes objectifs, et de ta prépa. Si tu es dans une petite prépa (celles où ils n'intègrent pas tous les ans et qui ne sont pas très bien classées), tu auras moins de pression et on en attendra moins de toi donc tu pourras plus facilement faire ta vie, t'organiser comme tu veux, etc. Après, si tu es dans une prépa prestigieuse, c'est sûr que comme tu auras des vraies chances d'intégrer, on t'en demandera plus donc tu auras moins de temps pour les chevaux.

Au niveau de tes objectifs, si tu vas juste en prépa pour te cultiver, développer ton esprit d'analyse et te laisser deux ans avant de te spécialiser, tu auras encore une fois le temps d'aller voir les chevaux, et tu pourras te permettre de parfois les faire passer en premier par rapport aux études. En revanche, si tu vises une école précise (et bien classée) après ta prépa, tu seras plus forcée de te mettre en mode "concours", et à ce moment là tu devras peut-être parfois faire passer les études avant.

De toute façon il est clair que si les chevaux te tiennent à coeur, il vaut mieux faire en sorte d'aller les voir. Si tu commences à déprimer et à te sentir mal parce que les chevaux te manquent, tes résultats vont le montrer. Je pense que l'idée d'avoir des créneaux est une très bonne idée, ça t'évitera de te laisser entraîner à passer trop de temps, mais en même temps ça te forcera à y aller au lieu de rester sur le travail tout le temps. Personnellement d'ailleurs sur le travail scolaire aussi je fonctionnais par créneaux pour ne pas perdre du temps sur une seule matière et pour me forcer à toutes les travailler. Etant en khâgne on n'avait pas vraiment d'exercices à faire, plutôt des choses à apprendre, des fiches à faire, des lectures etc, donc c'est pour ça que les créneaux étaient utiles pour réussir à bien gérer son temps d'une matière à l'autre.

Moi dans ma prépa j'avais 6 heures de dissertation tous les samedi matin de 8h00 à 14h00 donc je te déconseille d'aller monter les soirs de semaine, et surtout le vendredi soir, essaye plutôt d'y aller le samedi après-midi et le dimanche matin, selon moi c'est ce qui fonctionne le mieux. En ce qui concerne les concours, si tu arrives à continuer tant mieux pour toi, moi je sais que ça ne m'intéressait pas d'en faire un petit peu de temps en temps, donc j'ai préféré arrêter complètement (non seulement les concours mais aussi l'équitation en général) pour m'y remettre quand j'aurais vraiment la possibilité de m'y consacrer à 100% mais ça c'est une affaire de personnalité. Ça ne m'intéressais pas d'en faire un peu, quand je monte, c'est pour progresser vraiment avec le cheval, et effectuer un vrai travail de fond avec lui.

En fait, je te conseille de voir la première année comme une sorte de test. Profite bien de tes chevaux la première année, trouve une routine avec eux, des créneaux qui te conviennent etc. La deuxième année est en général beaucoup difficile car c'est une année de concours donc c'est bien d'apprendre à se gérer et à gérer ses chevaux et sa routine la première année pour ne pas être pris au dépourvu la deuxième.

Enfin, le dernier conseil est de ne pas trop écouter les conseils. Tout le monde gère sa prépa comme il peut, et chacun à besoin de trouver sa propre routine, sa façon de faire.

Je te joins le lien d'une discussion qu'on avait déjà eu à propos de la prépa sur HAL, ça pourra peut-être t'aider : https://www.horsealot.com/answers/5d0a4528158f6a2d9d4fe8a2/t-il-etudiants-bordelais-lyonnais-dans-grandes-ecoles-classe-prepa
Au pire tu te fais engueuler parce que tu n'as pas fait tous tes exos (mais la plupart des profs laissent de la liberté) mais si tu manques de sommeil tu ne peux pas te concentrer correctement, et une fois épuisée c'est vraiment dur. On a vite fait de s'épuiser en prépa avec l'intensité que c'est si on ne dort pas correctement, mais aussi si on se jette à corps perdu dans le travail car on s'y perd et on s'y noie facilement.

Donc à mon sens:
1) dodo
2) le cours
3) les poneys aux créneaux prévus
4) les DM
5) les colles
6) les TD/exos
7) réviser les DS
Hello Coline!

Je viens de terminer ma première année de prépa BCPST (agro/véto). Toute l'année j'ai monté 1h30 le jeudi soir et le vendredi soir, ca me prenait au total 3h chaque fois. En plus des concours un dimanche sur 3 et des stages pendant les vacances. Et je suis dans le premier quart du classement aux deux semestres. Et c'est une prépa largement aussi difficile que les autres puisqu'on a 10h de maths, 9h de physique chimie et 8h de bio par semaine, donc à la fois des matières à réflexion et à par cœur.

Chaque fois en revenant en cours le vendredi j'avais l'impression que mon cerveau était tout neuf! Vraiment faire une coupure est très bénéfique pour le mental, sinon on a vite fait de se noyer et de ne plus avoir le temps de rien: avoir un créneau fixe où on ne bosse pas oblige à prendre du recul par rapport à la charge de travail, à s'organiser et à prioriser.

Donc sans en faire forcément autant que moi (j'ai été aidée par mon très bon lycée qui m'avait donné de bonnes bases et de l'efficacité) tu peux, et à mon avis tu dois te réserver au moins un créneau en semaine pour aller voir tes loulous. Et le week-end, rien ne vaut un planning avec tout ce qu'on va faire et le temps qu'on décide d'y consacrer pour pouvoir tout caser.

Dernier conseil: pour bien vivre ta prépa et réussir à inclure tes chevaux (et la réussir tout court d'ailleurs) :
Hello Coline! Tu vas être dans la même ville qu’eux? Ou pas loin?
Il ne faut pas oubliez deux choses
La première c’est qu il y a un temps pour tout et qu’a mon avis les études sont une priorité (en fonction de ce que tu veux faire évidemment, mais si t’es etudes sont longues et compliquées il faut prendre le temps de les gérer)
L’autre truc super important c’est toi:-) personnellement je me suis rendu compte au bout de plusieurs années d’études que j’avais des meilleurs résultats quand je n’etais Pas la tête plongée dans le travail et que je continuais à avoir des temps pour moi. Certe j’ai arrêté les compétitions quand j’ai eu des concours à passer mais j’ai toujours continué à monter même si cela me prenait toute la journée :-)
Il te faut tes moments, pour te vider la tête, de-stresser et voir autre chose que tes bouquins :-)
Bon courage!! Et déso pour le roman! 😅😄
Je précise que je me fiche complètement de monter, mes loulous sont habitués à ne pas faire de balade très régulièrement. Je vais les voir souvent pour papouilles et TAP par contre.

Vivez-vous vos moments avec vos chevaux comme une obligation supplémentaire ou cela vous permet-il de vous aérer l'esprit ?