The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Ma coach m'a proposée de monter ma jument une fois par semaine sauf que moi je ne veux pas, mais je n'ai pas osé le dire. Comment faire pour lui dire que je ne veux pas ?

Ma coach m'a proposée de monter ma jument une fois par semaine sauf que moi je ne veux pas, mais je n'ai pas osé le dire. Comment faire pour lui dire que je ne veux pas ?
Pas de souci Melissa ! Le plus important c'est qu'on a tous pu t'apporter une solution et que t'ais appris des trucs, ça sert vraiment à ça Horsealot, qu'on échange des points de vue et d'un coup une personne va ouvrir une porte qu'on avait pas pensé à regarder.
En tout cas j'espère que ça ira mieux avec ta coach :)
En tout cas Hélène et Louison je trouve que c'est très bien que vous essayez d'approfondir les choses pour donner un autre point de vue et je pense que ça peut en aider plus d'un.
Je remercie toute les personnes qui ont pris le temps de me répondre et même si je n'ai pas était en accord avec toute les réponses j'ai appris tout de même pas mal de choses que je ne savais pas auparavant.
Et comme dit plus haut j'espère ne pas avoir été désagréable dans mes réponses.
Je vous souhaite à tous une très bonne soirée et bonne continuation !😊
+ Camille Azevado : Voilà tout tu as très bien résumé.
Dans tout les ças j'espère ne pas avoir été désagréable dans mes réponses car ce n'est absolument pas l'image que je voulais transmettre bien au contraire 😉
Je ne peux qu'aller dans le sens de Hélène.

Des réponses ont étés données a Melissa, et a aucun moment je n'ai voulu être moralisatrice. Des fois réfléchir a une situation selon un autre angle est bénéfique c'est tout.
Je ne m'excuserais pas d'avoir approfondi la question car il me semble être resté dans mon bon droit et cordiale... J'ai très ouvertement annoncé mon intention d'aller a contre courant des autres réponses.

Si la question se pose, ça n'a rien a voir avec l'âge de Mélissa et ma réponse aurait été la même sans connaître ce facteur.
Je pense que c'est un peu le "trait" des top users de chercher a aller au fond des choses et il ne fallait y voir aucune condescendance.

Quant au fait de se considérer comme supérieur a son coach, si ça pouvait sembler ironique dans mon commentaire, ça ne l'était pas. Il m'est déjà arrivée de me sentir "supérieure" a certains de mes moniteurs ou du moins en désaccord profond avec leur façon de faire/d'enseigner, et j'ai donc changé d'enseignants. Il est même arrivé que ma famille ne juge pas un moniteur au niveau et me fasse changer de cours pour cette raison. Ça arrive.
Camille, il ya eu des solutions proposées : remplacer les montes du coach par des cours, en parler directement et simplement, passer par les parents (discussion donc entre adultes) et le changement de coach (quand il y a vraiment de grosses divergences d'opinion, c'est parfois préférable de changer pour trouver quelqu'un qui nous correspond plus).
A aucun moment, on a jugé, j'ai proposé la possibilité de ne pas être totalement objectif quand on voit son cheval être travaillé par quelqu'un d'autre et que cette personne pousse son cheval dans ses retranchements parce que potentiellement on fait mal, on demande mal ou en tout cas pas assez. Parce que si ce n'est pas le cas, pourquoi avoir besoin d'un coach ?
Avec Louison, il n'y a pas eu jugement mais comprendre la situation et se dire que parfois ce qu'on demande n'est peut être pas la solution. Comme j'ai dit, j'ai vu mon cheval ouvrir la bouche pour se défendre, fouetter la queue quand ma coach est montée pour la 1ère fois dessus, elle a eu en moins d'une minute ce que je n'arrivais pas à avoir en 5 ans... Ca m'a fait mal de le voir comme ça pendant 30 secondes mais ça m'a aussi ouvert les yeux que je ne suis sûrement pas assez ferme et que je le laisse trop faire car justement je tiens à mon cheval et j'ai pas envie de me battre avec quand je viens le voir mais que parfois c'est nécessaire de sortir de sa zone de confort si on veut avancer.
C'est ce que j'ai voulu expliquer à Melissa et je suis désolée si ce genre de commentaire et de recherche pour comprendre la situation peu mal passer. Désolée si avec Louison, on ne se contente jamais (et on poste assez souvent ensemble pour qu'elle acquiesce je pense) juste de répondre "bêtement" mais on cherche des raisons plus profondes, on cherche d'autres points de vue, d 'autres visions des choses. Désolée si ça dérange et si ce n'est pas ce qu'on attend mais je continuerai à vouloir comprendre les problèmes et d'inspecter tous les angles.
Tout d'abord, il faut rappeler que la question initiale c'est comment dire non avec diplomatie. C'est à dire que la personne concernée à déjà pris sa décision et ce n'est pas à des personnes tiers de juger cette décision.

De plus, bien que vous ne soyez pas d'accord avec cette décision, elle ne vous appartient pas, et faire monter son cheval par sa coach n'est pas une fin en soit et une obligation pour progresser.
Peut être que ça prendra plus de temps, mais comme on dit "plus la bataille est dure plus la victoire est belle" et peu importe les raisons, une personne peut refuser de faire monter son cheval par sa coach qui devrait dans tous les cas être en mesure de corriger les problèmes a pied grâce à des cours.

Après la coach a proposé de la monter, la cavalière souhaite refuser mais ne veut pas être désagréable dans sa réponse et demande des conseils de diplomatie et non pas des leçons de moral.

Mais ça reste mon opinion sur une conversation qui a dérivé de la question initiale.
Visiblement vous comprenez rien à ce que je dis donc je vais me débrouiller seule.
Merci au quelques personne qui m'ont tout de même aidé.
Bonne soirée.
Si tu te penses meilleure que ta coach, change de coach...

Mais sinon tu peux aussi en parler a tes parents et leur demander de faire l'intermédiaire pour gérer la situation en douceur.
En tant qu'adulte ils sont mieux placés pour rester calme et ne pas se démonter.
Bah écoute à ce moment, change de coach, si tu penses bien faire et qu'elle fait "mal", je ne vois pas ce qu'elle peut t'apporter. Si vous n'avez pas les mêmes visions, etc. ça serait ce que je fais.
Après fort, ça veut parfois rien dire, la cravache ça "claque fort", pour te dire quand j'ai ma cravache je l'utilise sur mon mollet et non sur l'épaule de mon cheval et il avance juste à cause du bruit et je ne me fais pas mal à me "taper".
À mon avis ce n'est pas un problème d'exo puisque elle est très volontaire et réussi très bien les exercices que je lui demande même si elle ne l'a jamais fait.
Après pour ce qui est de la mettre en place ma coach ne m'a jamais fait de remarque en disant qu'elle faisait un faux placé ou qu'elle ne contractait pas les abdos etc donc bon
Oui je comprends bien mais elle n'en mets pas qu'un seul et en plus relativement fort c'est ça que je trouve absolument pas normal d'autant plus que ce n'est pas son cheval mais le miens
Je rejoins totalement Louison maintenant qu'on a plus de précision.
Comme dit, tu es jeune et ta jument est jeune (pas toujours le meilleur combo mais il y a aussi de très belles histoires !).
Une fois j'ai monté mon cheval en cours, pas moyen qu'il fasse l'exo, j'avais beau "m'acharner" impossible. Ma coach est montée dessus. Mon cheval a effectivement ouvert la bouche, a pas voulu se mettre dedans, s'est pris un bon coup de cravache derrière la jambe (quand moi je frôle à peine), en 30 secs, mon cheval a fait l'exercice demandé. Alors oui je n'ai pas aimé le voir comme ça mais ça veut aussi dire qu'avec moi il a un confort et ne veut pas en sortir quand on le pousse, il essaye d'abord de se soustraire avant de le faire.
Et je pense que ça doit être un peu ça aussi avec ta coach. A savoir aussi qu'un cheval de 5 ans peut parfaitement suréagir à ce qu'on lui demande, surtout s'il en a pas l'habitude (comme la cravache). Et tu dis placer ton cheval et toi ça va et avec elle moins mais est ce un vrai placé ? Pas juste la tête à la verticale, pousse t'elle vraiment, relève t'elle son dos ? Certains chevaux arrivent à faire de faux placé sans aucune activité et ta coach, elle cherche un vraiment placement avec une montée de dos et une contraction des abdos et donc bah la jument ne veut pas car c'est plus dur, c'est plus contraignant.
Je parle en connaissance de mon cheval qui peut vite feindre avec moi et quand on le pousse se dit "merde je dois vraiment bosser là...."
Après évidemment c'est très difficile de juger car on est pas là, on ne te voit pas monter et on ne voit pas ta coach monter. Les coachs n'ont pas non plus toujours raison mais il faut se dire aussi que parfois ils doivent nous pousser dans notre inconfort, cavalier comme cheval.
Je trouve ça bien de donner un petit coup de cravache derrière la jambe quand un cheval ne répond pas immédiatement a une demande faite avec ladite jambe oui, et sur les fondamentaux du dressage ça peut aider le cheval a comprendre ce que tu attends de lui.
A bannir totalement l'usage de la cravache, tu peux facilement avoir un cheval froid a la jambe. A aucun moment tu ne dois avoir besoin d'utiliser plus que le "souffle de la botte" en équitation classique.

Un cheval qui se défend sur une séance n'est pas un cheval braqué définitivement, c'est ça que je voulais dire.

Vu tes messages précédents, je me doute que tu ne vas pas suivre mon avis mais je tenais quand même a te le donner pour t'aider a adopter un autre point de vue.
Après je ne te connais pas, de même que ta jument et ta coach c'est un avis "aveugle" que tu dois interpréter comme tel.

Les autres aillant abondé dans ton sens je trouvais constructif de pointer d'autres éléments... C'est tout 😉

Bonne journée a toi aussi
+ Louison Bh : Alors oui j'ai conscience que je suis jeune et que ma jument est compliquée à monter et même si c'est pas tous les jours facile on s'entend hyper bien et on progresse toute les deux de jours en jours.
Pour ce qui est des problèmes de positionnement je ne pense pas que ce soit un problème du moins ma coach ne me l'a jamais fait remarquer.
Si je comprends bien, tu trouves que c'est bien de mettre des coups de cravache à un cheval parce qu'il ne fait pas l'exercice du premier coup sachant qu'elle ne sait rien faire en dressage ?
Je peux t'assurer que ma jument se braque, du moins j'en ai l'impression puisqu'elle ne fait jamais ça avec moi (je ne lui donne pas de coup de cravache), et quand elle se braque elle devient vraiment con.
Merci beaucoup d'avoir partager ton avis même si je n'en suis pas spécialement d'accord.
Bonne journée à toi ;)
Alors je prend le contre-pied, a toi de voir ce que tu penses de mes arguments.

Jeune jument un peu compliqué et très jeune cavalière mathématiquement inexpérimenté, c'est un combo explosif...
Peut-être que ta coach détecte des problème de positionnement de ta jument que tu n'arrives pas a détecter ? Peut-être que ta jument "cède" plus facilement avec toi car tu lui demande moins/ la laisse plus libre et donc libre d'adopter des mouvements moins bons pour elle et moins exigeants musculairement ?

Peut-être que même si ta coach n'a pas ton équitation idéale elle reste compétente et expérimenté et que c'est une bonne chose de la laisser faire quelques séances avec ta jument pour voir comment ça évolue...
Il faut plus de quelques heures pour braquer un cheval, et de mon expérience je ne vois rien d'inquiétant dans ce que tu me décrit de son équitation.
A mon avis, ça peut être positif pour ta jument et pour toi, un bon démarrage physique peut changer complètement la façon de travailler de ta jument. Un exemple, j'ai un six ans très très vert dans le travail en confiage. Sa cavalière lui a mis une fois les rênes allemandes pour une séance, ça a été compliqué pour lui physiquement donc il s'est un peu énervé mais après il a compris comment mobiliser ses hanches pour mieux s'équilibrer lors du départ au galop...

Bref, pour moi ça vaut le coup d'essayer pendant 4-5 séances avant de trancher si oui ou non c'est une bonne chose.
Hello! Désolé je n’avais pas compris la question 😄
Alors je rejoins les filles, si tu n’es pas d’accord sur la manière d’approcher y’a jument, je pense qu il faut que tu trouves un autre coach;
Car finalement même pendant les cours tu vas potentiellement remettre en question ce qu elle te dit etc.. donc un autre coach serait une bonne solution, spécialisé dans les jeunes chevaux si possible
Merci beaucoup pour vos réponses.
Et ma coach la monte gratuitement puisque c'est elle entre autre qui m'a demandé de la monter mais sous forme de fausse question (en gros pas vraiment une question mais plus une affirmation)
Hello Mélissa !

Au vu de ce que tu dis de ta coach et de sa façon de monter, il faudrait peut-être que tu t'interroges sur si tu veux rester avec elle, même en cours ? J'ai l'impression que vous ne partagez pas vraiment la même vision de l'équitation.

En ce qui concerne le problème spécifique que tu soulèves, Camille donne de bons conseils. En soi tu n'as pas besoin d'être 100% honnête en lui disant franchement ta façon de penser. Déjà parce qu'à 13 ans ça serait un peu étranger d'oser critiquer la monte de ta coach, et elle risquerait de mal prendre cette remise à question, et puis parce que de façon générale c'est souvent difficile de dire ce genre de chose. Ne te sens pas mal de déformer un peu la vérité, parfois il faut mieux sauvegarder la bonne ambiance que l'honnêteté aha ! Et puis en plus de ce que propose Camille, tu peux même aller jusqu'à lui dire que tu préfère faire des cours plutôt que lui confier parce que tu veux corriger tes problèmes et tes erreurs au lieu de les "cacher" en laissant juste ta coach monter le cheval. Et enfin, tu as peut-être l'argument financier. J'imagine que ta coach ne la monterait pas gratuitement donc au pire dis lui que tu n'as pas les moyens de payer les cours ET les séances montées, et que tu préfères privilégier les cours dans lesquels tu as une participation active.

En tout cas ne laisse pas cette situation perdurer juste parce que tu n'oses pas lui parler. Je sais que c'est dur mais après tu vas le regretter si tu ne fais pas en sorte de régler la situation. Et puis comme l'ont dit les autres, un bon coach est supposé accepter la discussion, et respecter ton avis.

Bon courage et tiens nous au courant de la situation ! :-)
Je pense qu'il faut simplement que tu lui dises que ce n'est pas ce que tu veux. Que tu préfères être la seule cavalière de la jument voire prendre des cours avec elle mais à monter que tu voulais être l'unique cavalière.

Pas besoin de lui dire que son travail ne te convient pas. Simplement que tu préfères être l'unique cavalière tu peux dire que tu es possessive et tu veux être la seule du coup à monter dessus.
Sinon, je la monte environ 4fois par semaine et j'essaie de faire 1 séance de plat, 1 séance d'obstacle, 1 séance de dressage et 1 séance plutôt détente