The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Qu'est-ce qui vous, cavalier, éleveur ou propriétaire de jeune cheval de compétition, a incité a ferrer vos chevaux la première fois ?
A quel stade de travail l'avez vous fait ? Avant ou après débourrage ?
Avez vous mené une réflexion pour ce faire ou avez vous ferré par 'réflexe', car c'est la coutume ?

Qu'est-ce qui vous, cavalier, éleveur ou propriétaire de jeune cheval de compétition, a incité a ferrer vos chevaux la première fois ?
A quel stade de travail l'avez vous fait ? Avant ou après débourrage ?
Avez vous mené une réflexion pour ce faire ou avez vous ferré par 'réflexe', car c'est la coutume ?
Ceux qu'on a jeune et pieds nus on les laisse comme ça même pour faire du concours aux conditions :
1/ Qu'ils n'aient pas besoin d'orthopédie.
2/ Qu'ils aient une corne peu friable car ils vont beaucoup en extérieur avec de la route et chemins en dure.
Ceux qui ont un certain âge et qui ont toujours été ferrés on laisse comme ça, Julien Epaillard expliquait récemment qu'il faut de 2 mois à 2 ans pour mettre un cheval de concours ayant été ferré pieds-nus.
Donc perso on en a 4 pieds-nus, 4 pieds ferrés et antérieurs ferrés.

Voilà l'interview de Julien Epaillard :
https://jump-inside.com/tous-mes-jeunes-chevaux-sont-deferres-julien-epaillard/?fbclid=IwAR1gFthXjzY18HFz5AmaJD-kHFpR5gmJyGb7g39so8r3exKXDKfLF8n2CUM
Hello! Alors la mienne vient de prendre 4 ans, et je l’ai eu ferré des deux antérieurs.. je trouvais ça beaucoup trop tôt mais pas le choix car elle a un léger pied bot et c’est dans le protocole de mon Marechal..
Je pense que le ferrage a son utilité chez les pieds fragiles et les chevaux de sport qui usent plus rapidement la corne que les autres,
Si j’avais eu le choix j’aurai préféré ferrer au dernier moment, quand je me rend compte que la corne s’use trop vite ou que mon cheval marche trop sur les œufs
C’est normal que l’on remette le ferrage en question puisqu’il y a quelques années la plupart deschevaux étaient des chevaux de travails, alors qu’actuellement il y a bcp de chevaux de loisirs
Mais je pense aussi que le plus important est d’ecouter son cheval 🤗
Bonsoir Louison,

alors...Dans le temps, j'avoue avoir ferré un peu par "habitude" et sur conseils d’entraîneurs et moniteurs. Après, pour leur "défense" c'était il y a plus de 15 ans et je faisais énormément de rallyes de 30 à 50kms selon si j'y allais à cheval ou non, la proximité, la distance,...Quasi tout les dimanches et je faisais aussi beaucoup d'extérieure. Sur la "fin" je pensais surtout à mon porte monnaie...Et ensuite les choses ont évoluées, j'ai appris entre temps beaucoup plus de choses,...ect...

Après je dois dire que je suis tombée sur un maréchal qui m'a clairement dit que mon poney avait de très bons pieds et que ferrer était inutile. Je n'avais pas insisté, et petit à petit bah...Le réflexe de ne pas ferrer systématiquement est venu.

Le jeune demi frison de ma mère par contre n'a jamais eu de fers aux pieds...Aucun intérêt et il avait les pieds bien solides, il n'avait aucune habitude qui posait soucis pour ses pieds hors celle de ne pas avoir toujours envie de les lever suffisamment en marchant, donc jamais eu de fers aux pieds pour lui chez moi.

J'ai eu par contre assez bien de "problèmes" de pieds avec mes grands bacs (Le trotteurxSF et ma semi remorque sBs) qui eux avaient des pieds assez fragiles et catastrophiques (en plus d'aplombs pas terribles pour la jument)...Le demi trotteur à eut des fers orthopédiques digne d'aller faire la guerre suite à une double tendinite importante donc ça relève du médical.

Royal pareil, je l'ai eu ferré (il avait fait un peu d'attelage, pas mal de route et forêt + les deux centres d'entraînements de trot avant), j'ai continué de le faire ferrer devant même pendant ses quasi 3 ans de repos complet le temps qu'il se finisse...Pieds franchement pas terribles déjà à ce moment là et en plus il se tapait dans les canons et arrachait super vite.

On a essayé de le laisser pieds nus, on à forcé (au sens propre)...Mais rien à faire c'est en voyant qu'il était même gêné et avait limite "mal" dans du sable chaud, que sa corne était toujours aussi catastrophique,... que là on s'est dit qu'on remettait des fers devant. Derrière il n'était pas terrible mais c'était tout de même moins "grave" que les antérieures, d'autant qu'il grattait énormément à cause de sa...patience légendaire en plus d'être têtu comme une mule 😂... Donc tout à poussé à laisser des fers devant toute l'année...Malgré mon compte en banque qui râlait quand il les arrachait ou qu'il glissait de son pied en me faisant appeler le MF en urgence et prier pour que la corne ne repète pas trop court en moins de 24h (C'est du vécu ça aussi) 🤣. Bref dans son cas, on savait qu'il n'avait pas une qualité de corne suffisante pour ne pas être gêné et encore moins avec ses manies. Je crois que la pire des fois c'est quand il s'est tellement pété la boite cornée qu'il avait la fourchette en "relief"...Impressionnant, super angoissant pour moi, bien gênant pour faire quelque chose de notre coté...Merci patron 👌

Par contre j'ai clairement dit que le prochain, jeune de 3 ou 4 ans = Pas de fers autant que possible que ce soit avant le débourrage comme après. Par contre si l'orthopédiste et/ou véto viendrai à me confirmer un doute et qu'il faut placer des fers OU si vraiment c'est pour un "mieux" histoire d'éviter les glissades sur un cross ou sur piste sur herbe avec un cheval qui n'est pas "bien" à son aise et qui tricote, je mettrai sûrement des duplo dans la mesure du possible, et uniquement devant sauf si ça ne va pas.

J'ai essayé de faire retirer des fers au moins aux postérieures sur une frisonne, rien à faire...Elle part un peu en promenade donc du coup et pour le coup je trouve ça c*n de ne pas au moins tenter les pieds nus derrière. M'enfin bon

Donc voilà, toujours pareil pour moi depuis pas mal d'années: Le plus tard possible voir jamais, et si il le "faut" ou d'un point de vue médical ou de bien-être et confort du cheval.
Coucou Louison !
De mon côté je suis partisane de laisser pieds nus à condition que ça convienne au cheval !
Ma demi pension a, je pense, toujours été pieds nus mais il y a deux ans on l'a changé de parc (en vrai il a bougé de 5 mètres, on l'a mis dans le parc à côté xD) et il s'est usé les pieds tout d'un coup, à en boiter sur les cailloux. C'était l'hiver, le nouveau parc était un peu plus caillouteux que le précédent, le sol était humide, la corne plus souple/friable, bref il s'était tué les pieds.

Le seul moyen de le soulager rapidement c'était de le ferrer. Oui on aurait pu mettre des hipposandales mais il aurait fallu les laisse H24 et dans la boue l'hiver à mon avis ça n'aurait pas fait long feu et comme c'est un cheval de club ça veut dire que chaque cavalier devait les enlever en le brossant et vu le respect de certains cavaliers... Bof bof quoi.

Du coup on l'a ferré à 13 ans pour la première fois de sa vie et c'est allé nickel (mis à part qu'il lui arrive de se marcher dessus comme il n'est pas doué). Mais régulièrement j'ai envie de le déferrer pour voir si ce problème de corne se reproduit ou non parce qu'il avait vraiment de bons pieds et je me demande s'il est nécessaire de le laisser ferré ou s'il a changé de parc et de sol à une mauvaise période qui ne lui a pas laissé le temps de s'adapter et à causé ce problème.
Mes interrogations découlent de mes choix et expériences mais aussi d'un article sur un cavalier de haut niveau CSO avant déferré une bonne partie de ses chevaux de concours et quasiment abandonné le ferrage systématique sur les produits de son élevage. Les effets sur ses factures véto et sur les membres de ses chevaux semblent très satisfaisant et il déplore le temps de transition sur un cheval adulte, d'où l'arrêt du ferrage sur ses jeunes.

Je ne souhaite pas rentrer dans un débat pour/contre le ferrage, mon avis étant fait depuis longtemps, juste savoir ce qui vous a conduit a ferrer un cheval pour la première fois.

Je suis personnellement dans l'optique "tant que c'est pas nécessaire on ne le fait pas" et je n'en ai jamais ressenti le besoin avec mes chevaux dans ma pratique.