The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Bonjour et bonne année !
J'aimerais commencer le travail en liberté avec mon jeune. Auriez-vous des astuces pour faire trotter/galoper votre cheval à côté de vous ?

Bonjour et bonne année !
J'aimerais commencer le travail en liberté avec mon jeune. Auriez-vous des astuces pour faire trotter/galoper votre cheval à côté de vous ?
Tu as bien raison quand tu dis qu'il faut rendre le travail agréable au cheval en variant, en le rendant ludique.
Mais pour moi, a pied ou monté ça reste du travail et le jeu n'a rien n'a y faire.

Pour ce qui est de la relation p pour moi il y a deux choses qui font évoluer une relation : c'est déjà le respect qui passe par quelques exercices a pied et ensuite le temps "gratuit". Le temps passé assis dans le pré, ou a brouter en longe. Ou a jouer "pour de vrai" du le cheval aime ça : sans autre demande que je respect mutuel.

Mais peut-être qu'une majorité des gens acceptant de rester au sol avec le cheval, même pour bosser, sont déjà plus sensible aux fait de devoir offrir du temps a l'heure cheval, du temps inutile dans les objectifs équestres... Je ne sais pas.


C'est moins photogénique sur insta par contre, mais pour moi quelqu'un capable de rester assis dans le pré œuvre plus pour la relation cavalier cheval que quelqu'un qui fait du cirque.

Un autre point sur lequel tu as raison, c'est que la diversité des séances va amener le bien être moral du cheval et donc le travail de spectacle a son intérêt dans le programme d'un cheval (tout comme on fait passer quelques barres a des chevaux de dressage, ou comme on ferait une rando).
Je suis d'accord avec toi sur le fait que nous demandons au cheval des choses qui ne sont pas naturelles pour lui. Après je pars du principe que dans le travail il doit prendre du plaisir, donc c'est en ça que je vois l'aspect jeu, ludique. Un peu comme le cliker training ou les jeux de parelli. Je pense que les deux peuvent être compatibles s'ils sont bien dosés.
Sinon effectivement jouer pour jouer, il ne faut pas le forcer.
Concernant le travail à pied/liberté je ne pense pas qu'il faille le résumer essentiellement au spectacle, il joue un rôle dans la relation homme-cheval , notamment en travaillant notre position de leader par des exercices simples qui ont pour effet de le rassurer et de le sentir en confiance auprès de nous. Le stick to me en fait partie.
J'ai connu des personnes qui ne travaillait que le cheval monté et d'autre qui passait beaucoup de temps à pied. Et bien généralement la relation était plus forte entre ces derniers.

Après tout ça c'est mon point de vue libre à chacun de le prendre comme il le souhaite. Je trouve le tien tout aussi intéressant :)
Après une relecture minutieuse, ce ne sont pas très mots qui m'ont fait tiquer mais ceux de Judith. C'est pas personnel hein, juste vraiment faut pas confondre jeux et boulot. C'est vraiment l'esprit de la discussion qui m'a heurté,

Et ce genre de travail a pied, c'est du spectacle hein comme la jambette et autre... Et comme tout travail c'est pas vraiment ça qui va changer ta relation avec ton cheval, enfin pas plus que du dressage ou du saut.

Le mot "ordre" est tiré d'un message de Judith. Alors effectivement dans un objectif de travail c'est pas un "gros mot" mais dans ce cas là on arrêter de vouloir rendre ça "amusant" a tout prix car pour moi tout l'intérêt du jeux c'est que je cheval a le droit de dire non. Il faut évidemment que le cheval garde de l'entrain, ne pas l'éteindre, mais là encore comme en saut ou dressage...

L'impression que j'ai eu (fausse je l'espère ?) c'est qu'il fallait camoufler le travail en liberté sous l'appellation "jeu" car c'est drôle pour nous.
Faire jouer le cheval, c'est pas lui apprendre quelque chose, quoi que ce soit.

Et on force tous un peu les chevaux a faire des choses, en les éduquant, montant, travaillant, parquant dans un pré... Il ne faut pas se voiler la face, en tant qu'humain on exige c'est une habitude.
D'ailleurs, tu le dit toi même : "il aime bien son confort au pas, je vais continuer de me stimuler avec le stick". C'est pas grave, on le fais tous...
Bonjour, effectivement vous avez l'air de juger un peu vite. Je ne cherche pas à faire jouer mon cheval mais à travailler en liberté pour améliorer notre relation et non pour du spectacle. Évidemment quelque chose ne lui plais alors je ne vais pas insister, ce n'est pas ma conception de l'équitation de forcer un cheval qui n'a pas envie.
Je ne vois absolument pas où vous avez pu voir que je parle d'ordre.
Cependant je prends en compte ce que vous dites.
Si tu as l'impression que le stick le dérange ... C'est que ça le dérange !

J'ai suivi de loin mais la je met mon grain de sel car c'est gros quand même : relisez vous !

On apprend pas a un cheval a jouer, ou alors on arrête d'appeler ça jouer.
L'entraîner avec une longe, c'est pas le faire jouer non plus tout comme le faire bouger avec un stick ! C'est le mettre en inconfort pour le forcer a adopter un comportement qui te correspond. Après ça on s'étonne de voir des vidéos de chevaux agressifs dans le "jeu"...

Vous parlez "d'ordre", tu te rends compte de ce que ça implique de donner un ordre "joue" ?! C'est tout sauf spontané... Pour moi, le jeu se suggère que ce soit par le cheval ou l'humain, pas besoin d'ordre. Un des deux propose, l'autre accepte ou non. Le respect mutuel est nécessaire pour éviter que l'autre insiste si la réponse est non. Ce qui veut dire que ton cheval n'a pas le droit de te harceler si tu décidé que c'est "boulot" et pas "jeu", mais que s'il refuse le jeu tu dois aussi te plier a son choix.

Tant qu'à faire du travail de spectacle, appelle un chat un chat et vas y progressivement (je pense que ce que Coline appelle le stick to me c'est un apprentissage progressif ?) .

Certains chevaux vont de suite jouer, d'autre non. Sur les 5, j'en ai une qui A-DO-RE jouer, deux a qui ça plaît occasionnellement mais sans plus et les deux dernier qui suivent quand le troupeau est lancé mais sans plus.
Merci pour vos réponses, il a été très bien éduqué par ses anciens proprios ce qui fait qu'il respecte bien ma bulle, il me suite facilement au pas mais dès que je souhaite le lancer au trot, là c'est une autre affaire. Il ne bouge pas ^^ il aime bien son petit confort au pas. Je vais continuer de le stimuler avec le stick, le soucis c'est que quand j'essaie de le tapoter légèrement au niveau des postérieurs pour le faire accélérer il s'éloigne de moi comme si le stick le dérangeait.
Pour "apprendre " ton cheval a te suivre les autres ont déjà répondu mais veille à lui apprendre à respecter ta bulle/ ton espace personnel dans lequel il sait qu'il n'a pas le droit d'entrer. Comme ça, tu peux t'éviter un coup de pied si jamais il rue ou donne un coup cul (pas forcement d'énervement ca peut-être l'expression de joie ou dans le jeu !)
Une très belle année à toi également. Plein de bonheur. :)
Je pense qu'il faut déjà avoir acquis le mené en longe et en liberté au pas, pour ensuite l'apprendre au trot et au galop. Il s'agit d'un début apparemment. Donc pas de prise de risque, on met en place les codes dans le calme au pas, ce qui peut déjà vous prendre du temps. Le stick to me ne s'improvise pas vraiment... C'est le résultat d'un long apprentissage...
Tu peux essayer avec un stick, avec une longe ou des ordres vocaux :) il faut parvenir à lui donner de l'impulsion...mais sans les aides montées...
le but c'est vraiment de le motiver à te suivre. Au début tu risques de galérer et petit à petit ça viendra !

Avec mes chevaux ils le font très simplement maintenant, un appel de langue et un peu d'impulsion vocale et ils suivent !
Mon cheval est plutôt réceptif, et proche de l'homme il me suit facilement et plutôt joueur du moins avec les autres chevaux déjà
Au pas je n'ai pas de soucis :) comment arrives-tu stimuler tes chevaux joueur, à déclencher le jeu ?
Au début tu peux t'aider d'une petite longe et l'ôter au fur et à mesure !
Salut ! Bonne année à toi !

Il faut réussir à rendre le travail à pied amusant, donc les chevaux en général n'ont pas trop de mal à suivre au trot ou au galop.
Il faut voir ça comme un jeu et avoir déjà une bonne relation de base avec lui.
Ça s'apprend différemment selon les chevaux... avec les miens j'y arrive avec certains et pas avec d'autres. Ça dépend complètement du caractère et de la relation !
Avec les chevaux joueurs j'y arrive beaucoup mieux qu'avec les chevaux plus réservés...