The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Comment faire pour ne pas désensibiliser son cheval aux jambes lors de la mise sur la main ?

Comment faire pour ne pas désensibiliser son cheval aux jambes lors de la mise sur la main ?
Bonjour Frédérique, oui elle est à jour, elle a vu le dentiste et l'ostéo il y a peu mais c'est vrai qu'elle est sensible niveau ostéo, elle avait justement un blocage au niveau des lombaires. La selle a été vue par un saddle fitter (dos très compliqué à seller). La jument est faite en descendant (croupe plus haute) et c'est une pur sang arabe. Aujourd'hui je l'ai travaillé à la longe et sa locomotion me paraissait très bien (détendu, engagement...) ! Mais j'ai encore du mal à voir si son dos est bloqué ! je vais essayé de mieux observer la prochaine fois. C'est une jument de 9 ans qui travaille régulièrement depuis 2 ans. Et si, tu m'aides bcp :-) Merci
Difficile à dire, à part te donner des pistes éventuelles, sans avoir de visu c'est un peu compliqué.

Niveau ostéo/dentiste, elle est à jour depuis combien de temps? Une gêne ou douleur peut expliquer une bouche plus "chichi" que d'habitude ou des difficultés physique pour exécuter et tenir.

J'ai eu le cas avec deux chevaux qui ne réussissaient pas à pousser ou remonter/contracter les abdos, c'était un blocage juste à l'arrière de la selle et autres blocages de compensations ou à cause du blocage primaire (bassin, épaule, nuque, ect). Un coup d'ostéo et un peu de ré-éducation en longe puis sous la selle et ils étaient comme neufs prêts à bosser dans le bon sens. C'est parfois très léger à voir, mais par exemple, si ta jument n'arrive pas à passer le postérieure sous sa masse en incurvation au pas (sans précipiter le mouvement) ou qu'elle fait de petits pas pour ne pas "croiser" même un peu, et que de l'autre coté elle y arrive déjà plus (ou pas mais ça dépend du blocage, des tensions,...Et si le cheval est guerrier à la douleur ou chochotte), ça peut être un soucis ostéo...Idem si à la longe tu vois son dos "bloqué", normalement un bon dos doit bouger librement, si tu remarque qu'elle à beau s'étendre mais que son bidon ne se contracte pas (et parfois dans le cas de chevaux très courts avec une tendance à engager fortement, on ne peut même pas le voir si facilement et ils sont pourtant bien bloqués, je préfère préciser un max puisque je ne connais et n'ai pas vu ta jument, il y a tellement de "cas" différents pour une seule chose ^^). Quand on à un peu l'habitude on peut manuellement sentir les zones plus contractées, mais ça ne remplace pas un ostéo lol

Quel est son âge et son état de forme physique? Si elle est jeune et/ou verte dans le travail, ça peut expliquer qu'elle soit peut être plus timide ou qu'elle manque un peu de force, de souplesse, ect...Et ça, même si c'est plus facile à dire qu'à faire, ça viendra avec du travail et beaucoup de répétitions.

Sinon, tu as des chevaux qui ont une bouche en soie, c'était le cas de mon dernier cheval qui était à monter à deux doigts, mais ayant beaucoup d'impulsion et dans l'énergie très en avant, un simple changement de filet et du travail sur ma monte/mon approche avec lui et la prise d'un peu de maturité pour sa part ont réglé le soucis, mais dans son cas comme je le disais, il n'était morphologiquement pas "fait" pour lécher le sable. Niveau bouche son suivi dentaire était tout les 7/9 mois grand grand max car la moindre petite chose le gênait énormément, généralement après 6 mois je le faisais contrôler, mais je n'ai jamais fais pratiquement 12 mois sans qu'il ne voit le dentiste avant la fin parce qu'il commençait déjà à montrer des signes d'inconfort (Le cheval "Sa seigneurie" dans toute sa splendeur lol). Sa bouche ne l'empêchait bien sûr pas de prendre énormément en s'armant fort à l'obstacle ou qu'on se dispute la place du pilote au travail, avoir quelques défenses,... Et là le type d'exercices que je t'ai donné était valable dans son cas comme pour le point juste au dessus.

De ce que tu me dis en tout cas, j'aurai tendance à penser à ces trois possibilités. Je me doute que ça n'aide pas énormément et je ne suis pas infaillible non plus lol
Bonjour Frédérique, je te remercie pour cette réponse très complète. J'ai bien noté qu'il fallait rechercher l'impulsion avant tout et je te remercie pour tes idées d'exercices qui me montrent que je suis sur la bonne voie. La partie qui me pose problème c'est :
Favoriser le contact vers ta main de lui même et ne pas constamment chipoter ou être trop présente ce qui lui laisse l'occasion de se servir de ta main comme béquille

Car si je mets le moindre contact elle ralentit et perd de l'impulsion et si je n'en mets pas (ou très peu) elle s'ouvre, tête en l'air et précipite. En fait, je n'ai pas l'impression que l'impulsion l'envoie vers ma main alors que ca devrait justement être le cas. Sais-tu pourquoi ? Je te souhaite une bonne journée.
Bonjour Pauline,

je pense qu'il vaut mieux dans un premier temps privilégier l'impulsion en apprenant au cheval à se tenir un peu de lui même. Tu peux essayer de chercher uniquement le contact, un cheval n'a pas forcément besoin d'être bas devant pour être en place, certains sont mieux en étant plus en longueur que bas, soit car physiquement c'est encore un peu dur pour eux, soit parce que leur morphologie est comme ça.

L'impulsion va l'envoyer progressivement vers tes mains, si elle se pose bien 2 foulées, relâche un peu devant et félicite. Pour favoriser l'impulsion surtout avec des chevaux qui n'ont pas encore la forme physique adéquate pour tenir "normalement", soit chez des chevaux qui se traînent (un peu fainéant, sur les épaules et ça va souvent avec l'ensemble, ect...) j'aime assez travailler sur des variations d'allures que ce soit au pas ou au trot, en faisant des demandes plutôt "courtes" mais qui vont progressivement. En gros ne pas s'attendre ou vouloir un élan d'impulsion entre un trot légèrement rassemblé/lent et un trot moyen en début de diagonale.

Tu peux aussi revoir des leçons de jambes avec un stick a chaque début de séance histoire de la sensibiliser un peu au niveau des jambes et lui faire comprendre qu'on est quand même pas là pour promener bobonne :)

La mise sur la main est selon moi vraiment relative et n'est pas une fin en soi...Mon dernier cheval n'était jamais aussi bas qu'un autre de par sa morphologie, il s'étirait et montait le garrot, il poussait naturellement fort, hanches/arrière main déjà basse, mais je ne l'ai jamais eu bien en cherchant à lui faire sniffer le sable...Mais son dos était nickel et le travail était bon. Un autre par contre à mit énormément de temps à venir se poser, il était très timide au départ, physiquement limite à l'envers, pas de dos (haut du derrière et le dos qui commençait à faire une cuvette, pour dire il ne tenait même pas plus de 3 foulées de galop quand je le poussais à utiliser son arrière main, et partir du trot on y arrivait même pas) et on à travailler exclusivement l'impulsion car il se traînait en prenant vraiment les mains pour une béquille, et il avait en plus prit le "pli" de passer complètement derrière la jambe pour échapper à mes demandes, voir même à un moment de faire l'anguille ou couper la piste histoire de vraiment échapper à tout.

Au fur et a mesure avec en plus du travail d'assouplissement, d'équilibre, du travail du "Calme, En avant et Droit"... il à commencé à venir se poser un peu l'espace d'un coin, puis un peu plus, au pas...Puis au trot. Maintenant le cheval évolue très bien, bien dans l'impulsion naturelle parce qu'il à encore la forme physique pour évoluer de lui même dans le bon sens, il démarre correctement au galop au souffle de la botte et à l'assiette pour le départ au trot en se portant hyper léger devant et vient s'étirer par habitude à chaque pause ou fin de séance.

- Leçon de jambe au début du travail
- Plutôt chercher l'impulsion avant l'image de la mise sur la main
- Favoriser le contact vers ta main de lui même et ne pas constamment chipoter ou être trop présente ce qui lui laisse l'occasion de se servir de ta main comme béquille
- Demander peu et se contenter de peu au départ en félicitant bien
- Travailler sur des épaules en avant, EED, ect... pour l'équilibre et la souplesse même si ce n'est pas parfait ou exécuté longtemps

Et surtout ne pas hésiter à te faire encadrer un peu plus le temps de régler le soucis si tu n'y arrive pas seule.
Bonjour, je rencontre un problème avec ma jument. Lorsque je mets des jambes, la jument s'ouvre et précipite vers l'avant, au lieu de pousser avec ses postérieurs, du coup, je suis obligée de retenir un peu avec mes mains pour éviter cela. Du coup elle ne comprend pas et ne réagit plus à mes jambes. J'aimerais trouver une solution pour qu'elle réponde aux jambes sans s'ouvrir... des idées ? Merci