The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Je vois tellement de cavaliers "profiter" du confinement pour monter. S'il vous plaît, rappelez-vous que les hôpitaux sont surchargés. Restez chez vous, et restez à pied.

Je vois tellement de cavaliers "profiter" du confinement pour monter. S'il vous plaît, rappelez-vous que les hôpitaux sont surchargés. Restez chez vous, et restez à pied.
Tout à fait d'accord avec vous les filles...
Ce qui me fait hurler ce sont les propriétaires qui lancent à tout va des pétitions pour pouvoir aller voir leurs chevaux parce que "le gérant est incompétent, je ne lui fais pas confiance", "Ponpom est en boxe il a besoin de sortir" et tout pleins d'autres choses du même genre...

On se rend compte qu'en fait en temps normal pas mal de gens se fichent bien de laisser leur cheval en boxe h24 (alors qu'ils savent crier haut et fort que leur cheval a besoin de sortir, d'être dehors avec d'autres chevaux...) aux mains de gens qui n'y connaissent pas grand chose mais tant qu'ils peuvent aller le voir quand bon leur semble ce n'est pas grave !

Que l'on soit inquiets parce qu'à ce moment on a un cheval blessé, qui a besoin de soins ou quoi je comprends mais les 3/4 des gens semblent justes frustrés de ne pas pouvoir monter quand ils en ont envie...

Mon club a un cheval qui s'est fracturé une jambe vendredi (tout seul comme un grand, fracture de rotation...) il a été opéré et pendant 15 jours minimum il doit rester à la clinique où on n'a pas le droit d'aller le voir à cause du confinement et des règles de sécurités mises en place là bas. Ce genre de situation oui c'est un crève coeur. Et pourtant personne n'en fait un drame, tout le monde est triste mais on se dit qu'il est entre de bonnes mains, les meilleures pour veiller sur lui en ce moment...
Bien d'accord aussi...Beaucoup d'écuries ont fermés en Belgique dans ma région, mais encore beaucoup restent ouvertes en donnant libre accès pour monter et des cavaliers "rigolent" en disant que en piste il n'y a pas de danger d'être proches, seulement on oublie trop souvent qu'une chute ou un coup est quand même vite arriver, mais dans la tête des gens je crois qu'il n'y a plus que le Covid.

Je me suis un peu emportée à ma manière il y a une semaine parce que quelqu'un se plaignait de s'emm*rder avec le confinement et se plaignait de ne plus pouvoir passer toute sa journée à l'écurie alors que ce n'est pas son travail donc à part le coté "Je fuis la maison" y a pas grand intérêt. Honnêtement ça m'a un peu gonflée surtout quand je pense bêtement déjà à ceux qui sont confinés dans les grosses villes et en appartement, ou en France où il faut remplir des attestations pour toutes formes de sorties...On à encore de la chance chez nous de ne pas devoir le faire mais à force de déconner ça va nous tomber dessus aussi; voir pire encore ^^"

Malheureusement beaucoup continuent aussi de ne pas respecter les plannings mit en place par les petites écuries, ce qui handicap les propriétaires qui eux respectent les mesures sanitaires pour eux et les autres, et pour continuer de pouvoir aller au moins voir le cheval une fois ou deux par semaines pendant une petite 20aines de minutes.

Comme je l'ai dis dès le début du confinement, et même du renforcement de la phase 2 chez moi: Beaucoup prennent ça pour des vacances. Alors qu'on soit en cours ou au travail, on à quand même pas la possibilité de monter ou quoique ce soit. Autant je peux comprendre qu'on veuille "profiter" et qu'on ai du mal à rester chez soi (Même si il y a toujours à faire, des travaux qu'on se plaint de ne jamais avoir le temps ou l'occasion de faire, de prendre du temps pour soi et se reposer quand on se plaint de ne jamais pouvoir le faire a cause du boulot ou des études,...), autant ça rejoins entièrement ce que tu as dis Judith, quand on part en vacances ou qu'on bosse/est à l'école c'est pareil, donc confinement = vacances et c'est ducasse, vraiment jouer la psychologie inversée.

Je le disais à mon compagnon encore hier, on a jamais vu autant de personnes dehors et faire des activités extérieures ou même du sport que depuis le début du confinement...Et les jeunes ado c'est encore plus flagrant! A croire qu'il faudrait "forcer" à sortir et bouger pour que les gens restent chez eux lol Pour le coup ils ont fait une boulette en disant qu'il faut que les gens bougent et aient une activité physique, c'était prévisible que beaucoup allaient se jeter par cette porte de sortie...
Tu as totalement raison ! Il faut savoir fixer des priorités... l'équitation passe après la santé. Les écuries s'occupent des chevaux, demandez des photos ou des vidéos si vous souhaitez vous rassurer. Mais vraiment, il faut arrêter de se déplacer pour monter, si nos chevaux sont chez nous on évite de prendre des risques.

Et comme je l'ai très justement lu... certains ont du mal à supporter le fait de ne pas voir leurs chevaux pendant ce confinement mais lorsqu'il s'agit de partir en voyage trois semaines, il n'y a aucun soucis.

Bref, restons chez nous : il y a tellement de choses à faire, d'opportunités à saisir... :) (et pour voir le confinement comme un truc un peu plus positif : regardez l'appli flightradar24 (très connue pour ceux qui aiment stalker leurs proches en avion). On voit qu'il n'y a quasiment plus aucun avion qui décolle et qui traverse la France...! C'est très bizarre d'ailleurs !)

DONC PRENONS AUCUN RISQUE.
C'est vrai, on a du temps devant soi, et pour ceux qui ont leur chevaux chez eux, ou qui ont enfin la carrière vide pour eux tous seuls dans les clubs qui ont fermé leurs portes, réfléchissez un moment. C'est vrai, c'est tentant de profiter de tout ce temps pour monter.

Mais rappelez-vous que nos hôpitaux commencent à saturer. Rappelez-vous que les places en réanimation sont chères, limitées. Rappelez-vous qu'on commence à devoir choisir qui sauver. Rappelez-vous que les malades affluent, et qu'on ne peut déjà pas tous les soigner. Rappelez-vous que les soignants sont déjà débordés.

S'il vous plaît, n'allez pas encombrer des services d'urgence déjà combles. S'il vous plaît, n'aller pas monopoliser l'attention de soignants qui pourraient être en train d'aider à endiguer une pandémie mondiale plutôt qu'à soigner votre trauma crânien après une chute bête.

Pensez aux malades qui ont besoin de toute l'attention possible. Pensez qu'on a besoin des places dans les lits. Et pensez à vous, aussi. Pensez que vous vous exposer vous-même au virus en finissant à l'hôpital. Pensez qu'ensuite, vous pourriez vous-même le transmettre. Pensez à votre santé et à celle des autres.

Est-ce que votre petit plaisir personnel vaut vraiment de mettre en jeu votre vie, et celle des autres ? Non, rester enfermé ce n'est pas amusant. Non, devoir rester à pied quand on a son cheval tout près et qu'on aime monter, ce n'est pas amusant. Mais il y a des moments, dans la vie, où il faut organiser ses priorités.

Monter, c'est risquer la chute. Nous faisons un sport dangereux. Même en balade, même sur une séance tranquille, même au pas, le risque existe. Et en ce moment, on ne peut pas se permettre de prendre ce genre de risque. Même à pied (surtout à pied ?) soyez vigilant. Ne montez pas. Faites attention. Prenez soin de vous, et des autres.

Pensez aussi à votre cheval. Qui prendra soin de lui quand vous serez à l'hosto, alors que tout le monde sera confiné ? Ne soyez pas égoïstes, laissez un temps de côté ce loisir-là. Tant pis. Vous retrouverez le plaisir de monter malgré les risques quand les hôpitaux seront de nouveau près à vous accueillir si besoin.

Prenez soin de vous, de votre cheval, des autres. Restez chez vous, restez à pied.