The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Bonjour, quelles sont les mesures sanitaires prises dans vos centre équestre avec la réouverture et les jugez-vous suffisantes ?

Bonjour, quelles sont les mesures sanitaires prises dans vos centre équestre avec la réouverture et les jugez-vous suffisantes ?
Bonsoir,

par chez moi, les mesures sont les mêmes qu'en France dans la plupart des centres après le message de la ligue pour la réglementation...Prise de RDV pour les cours, arrangements de droits de pistes pour les propriétaires par téléphone ou message également, pas encore de droit de piste pour les cavaliers extérieures...Beaucoup d'écuries encore où les coachs/profs extérieures ne sont pas encore autorisés.

Je trouve que c'est pas mal géré même si il y aura selon moi toujours des personnes pour essayer de contourner certaines mesures. Selon moi les mesures sont suffisantes partout (commerces, boutiques,...) ce sont les personnes qui ne les respectent pas qui posent problèmes.
Mathea comme ils ne nous ont rien dit sur les gants, je pense que certain n’en mettront pas et sachant que la désinfection risque d’être parfois un peu bâclée je me demande si les gants d’équitation en tissu permettent aussi de protéger les mains comme ceux en plastique 🤔
Je te comprends, laisser la désinfection aux cavaliers je trouve ça assez risqué aussi... le matériel, ça me paraît hyper important, vu que les cavaliers se le passent. Dans nos écuries on va aussi laver les tapis une fois par semaine maintenant (je te dis pas l'intendance). Laisser les cavaliers gérer ça, c'est effectivement prendre le risque que ça soit mal fait.

Niveau gants, on fait comme on veut, la plupart d'entre nous utilisent leurs gants d'équitation (les gants plastiques pour monter c'est pas top), mais avec obligation de les laver à chaque fois qu'on rentre chez nous. Bon, sur ce point, on compte donc aussi sur la bonne volonté des cavaliers (et pour les plus jeunes, de leurs parents), mais la coach insiste et si jamais elle a des doutes, elle prête des gants plastiques.
Merci Mathéa, perso je ne suis pas sure d’y retourner tout de suite(meme si j’ai très envie) même si les mesures ont quand même l’air strict(trois endroits différents pour monter avec des couleurs et des fléchages attribués a chaque groupe etc lieux differents pour preparer les poneys, on se croise pas et espace clos fermés) car la question du matériel m’inquiète un peu, sachant que les masques seront obligatoires mais pas les gants et que ce sont les cavaliers qui desinfecteront le materiel apres chaque seance (10 min sont prevues pour ca) mais le fait que ca ne soit pas vraiment contrôlé m’inquiète (toi par exemple c’est ta coach qui desinfecte) et notamment les plus « petits » cavaliers j’ai peur qu’ils ne soient pas très rigoureux... les gants que vous devez portez ce sont des gants bleus en plastiques ou des gants d’équitation ?
J'y suis retournée aujourd'hui, et une chose est sûre, ce n'est pas au club que je risque de choper le virus.

Pour commencer, il nous est demandé de ne pas arriver trop en avance (15 min max avant la séance, juste le temps de brosser rapidement et seller). Il y a un sens de circulation établit dans les 2 écuries, ce qui fait que chevaux et cavaliers ne se croisent jamais. Pas plus d'une personne par sellerie (espace clôt), donc s'il y a quelqu'un à l'intérieur, on attend son tour. Dès l'arrivée au club, gants obligatoires, on ne les enlève JAMAIS, que ce soit pour panser, seller, monter, longer. Le club house et fermé, on amène nous bouteilles pour boire, on ne s'éternise pas sur place.

Côté effectifs, le gérant avait envoyé un message à tous les cavaliers pour savoir qui comptait reprendre rapidement, il a arrangé les planning en fonction de ça, pour que les heures de cours soient étalées, histoire d'avoir le moins de cavaliers possible en même temps au club.

Pour les séances, on privilégie la grande carrière extérieure. Les plus jeunes ont le droit de monter dans le manège, car on peut ouvrir les côtés et laisser circuler l'air (au contraire, le petit manège des poneys, entièrement fermé, ne peut pas être utilisé). On est (encore plus que d'habitude) stricts sur les distances entre les cavaliers pendant la séance. A la fin, la coach passe vers chaque cheval avec un spray de solution hydroalcoolique, et elle pulvérise les rênes et la selle (un sacré sketch avec tous les chevaux qui ont peur du spray... bonne occasion de se lancer dans la désensibilisation haha).

Fin de séance, après le passage au spray, on ramène les chevaux au boxe, rangement du matériel sans trop le tripoter, on panse avec son propre matériel (éviter de se prêter les brosses, cure-pied, etc). Une fois qu'on a tout bouclé, on peut passer aux toilettes, enlever ses gants, se laver les mains et repartir (la poignée de porte des toilettes est emballée dans du chiffon imbibé de solution hydroalcoolique). On repart rapidement, personne ne traîne aux écuries.

Entre cavaliers, chacun reste autour du boxe de son cheval, on ne se ballade pas, on fait juste sellerie-boxe, boxe-carrière, carrière-boxe, et bye bye. La coach reste à bonne distance.

Pour ce qui est des chevaux, ont les laisse au pré, la coach va les y chercher et les met au boxe genre une heure avant la séance, et les ramène au pré après, les cavaliers viennent uniquement pour monter, panser rapidement, et repartent.

Si je devais faire le bilan, je dirais que c'est très bien géré. Je n'ai eu à approcher personne à moins de 2m à part mon cheval, pas de mauvais réflexe, tout le monde respecte très bien. Pas de masques, mais c'est vrai qu'il faisait chaud, et on restait vraiment à bonne distance les uns des autres, on ne se parlait pas en face à face, donc guère de risques de ce côté-là. Quand la coach fait son speech au milieu de la carrière, elle ne postillonne sur personne, et c'est la seule à parler. Franchement, autant je ne suis pas rassurée quand je sors dans la rue au milieu de tous les gens qui s'en foutent du masque ou de l'hygiène, mais si je dois choper le virus, ça ne sera pas au club.

En dehors des strictes consignes sanitaires, pour une reprise après deux mois de pause, j'ai trouvé les chevaux vachement cool. Souvent, quand on les retrouve après leur mois d'août passé au pré sans voir un licol, ils sont un peu tout fous, là pas tellement. On a pu faire une vraie bonne séance de dressage. Bon, ils ont tous pris deux ou trois trous de sangle (ils ne vivent pas à l'herbe à cette période, d'habitude), mais la vie au pré à 100% ça leur réussit bien. Je suis aussi rassurée de voir qu'en deux mois de pause, en tant que cavalier on ne perd pas du tout nos acquis haha (bon j'avais déjà été arrêtée plus longtemps que ça pour ma fracture de la hanche, mais à l'époque ç'avait été un peu difficile de me remettre en selle pour des raisons médicales, ce n'était pas pareil).

Evidemment, en tant que cavalier, c'est un peu triste de se pointer vite fait juste à l'heure et de repartir tout de suite après la séance, on se sentira vraiment bien quand on pourra retrouver un peu le côté convivial, s'attarder au club, boire un coup avec les autres cavaliers, discuter... mais ce n'est pas près de redevenir comme ça, et pouvoir monter de nouveau avec ma coach et les chevaux que j'aime, c'est déjà énorme.