The equestrian lifestyle community.

Retour au feed

Dans le club ou je monte a l’année tous les filets ont des muserolles alors que le club ou je monte en vacances presque aucun n’en a, pourquoi ?

Dans le club ou je monte a l’année tous les filets ont des muserolles alors que le club ou je monte en vacances presque aucun n’en a, pourquoi ?
J'ai lu une partie sur le reining, en effet c'est interdit en show, par contre à l'entraînement on en met, comme en classique, ça évite que le cheval mâchouille le mors etc. Sauf qu'en wester, c'est une muserolle qu'on rajoute, indépendamment !
dans les clubs on laisse les filets avec les muserolles par habitude et tradition. certains s'en serviront pour trop les serrer ou accrocher des enrênements dessus (martingale fixe)
les club de vacances, ranch et autres écuries de balade l'été n'en ont pas l'utilité et donc les enlèvent pour ne pas s'encombrer avec ou parce que les chevaux gardent les licols en dessous et c'est plus pratique de ne pas avoir la muserolle du filet. Les chevaux sont sellés et dessellés de nombreuses fois dans la journée, ça fait toujours ça en moins à mettre
C'est surtout un choix de pratique et de dressage des chevaux, je dirais. La plupart des clubs d'équitation "classique" ont des chevaux dressés et équipés de manière "classique", donc mors, muserolle, filet classique. Dans le mien, les chevaux sont tous débourrés, dressés et habitués à ce matériel. En soi, l'intérêt de la muserolle et d'éviter que le cheval ait "trop de liberté" sur son mors, pour lui éviter de passer la langue par-dessus, etc.

Mais il y a aussi plein de clubs qui dévient un peu de la tradition pure et dure. Le filet sans muserolle, globalement ça nous vient de la pratique western, et il y a des clubs qui font le choix de ce type de filet. Leurs chevaux sont dressés et débourrés dès le début sans la muserolle en général, donc c'est adapté pour eux.

En général, on peut noter que les clubs plus orientés loisir/balade font plus souvent le choix de filets sans muserolle, parce que c'est moins "dur" pour le cheval, plus confortable, alors que les clubs qui vont plus loin en dressage ou à l'obstacle, qui ont des chevaux qui sortent en compétition, gardent souvent la muserolle. Ces derniers n'ont "pas droit à l'erreur", si le cheval passe la langue au-dessus du mors au milieu d'un parcours à 120cm et que le cavalier perd totalement la direction et le frein, c'est plus risqué. En plus, le cheval cherchera moins à fuir le mors sur des activités moins "exigeantes" pour lui, globalement, faire de la balade/rando ça pousse moins un cheval à fuir le mors que des exercices de dressage plus poussés.

Cela dit, tu verras que j'ai mis beaucoup de guillemets, parce que la muserolle est plus ou moins un artifice dont il est possible de se passer (les cavaliers de reining n'en ont pas, et pourtant, la compétition va jusqu'à un très haut niveau d'exigence pour les chevaux). Pourvu que le cheval soit habitué, il est tout à fait possible de se passer de muserolle, sauf cas exceptionnel. Dans les clubs classiques, la muserolle est surtout une sécurité et une habitude. Dans les clubs moins traditionnels, le choix de s'en passer est tout à fait justifié. Quoi qu'il en soit, muserolle ou pas, ce qui compte c'est que l'équipement soit adapté au cheval et assure son confort ainsi que la sécurité du cavalier.

Les clubs connaissent leur cavalerie, donc dans le club où les chevaux ont des muserolles, veilles à ce qu'elle soit bien adaptée (pas trop serrée, ni trop haute, ni trop basse) et ton cheval et toi n'aurez pas de problèmes. Dans le club où il n'y en a pas, eh bien tu n'as pas à t'en soucier, mais pas à t'inquiéter non plus, les chevaux sont habitués.