The equestrian lifestyle community.

Retour aux inspirations
Aujourd'hui

TWINS

Les grossesses gémellaires, de jumeaux, sont très rares chez les chevaux. Et heureusement ! En effet, ces grossesses arrivent très rarement à terme : 75% se soldent par une fausse couche et 15% donnent naissance à des jumaux morts-nés ou si faibles qu'ils ne survivent que quelques jours après la naissance. Dans 6% des cas, on peut sauver un seul poulain, ce qui signifie que seule 4% des grossesses gémélaires voient les deux jumeaux survivre. 

Mais pourquoi des statistiques si inquiétantes ? Il se trouve qu'en réalité, le corps des juments n'est pas capable de mener ces grossesses à terme, et de développer deux poulains correctement. Par conséquent, en général l'un des deux poulains n'arrive pas à grandir suffisemment, et meurt dans le ventre, ce qui provoque la majorité des fausses couches. C'est pour cela qu'il est important pour les éleveurs d'essayer de repérer les grossesses gémelaires. Ils ont alors trois choix : interrompre la grossesse le plus rapidement possible pour essayer d'obtenir un retour de chaleur et que le jument soit pleine à nouveau avant la fin de la saison, tenter de supprimer un des deux foetus, ou essayer de mener la grossesse à terme malgré les risques pour la jument et les poulains. 

Lorsque les éleveurs ou propriétaires font le choix d'accompagner leur jument jusqu'à son terme, nous assistons parfois à de belles histoires, comme celle d'Imperial Gin et Indian Tonic, deux pouliches Quarter Horse nées en mai 2018 et qui avait fait les gros titres. Elles pesaient 30 kilos à la naissance, et il leur a fallu 1 mois et demi pour atteindre le poid d'un nouveau-né normal. 

Derrière l'inspiration

UNITY

Beaucoup de cavaliers sont sujets à la peur et parfois bien malgré eux. Certains finissent par arrêter, d’autres persévèrent et se font violence parce qu’ils sont toujours animés par cette passion du cheval. Certains l’acceptent parce que c’est une évidence, parce qu’ils admettent qu’ils ont besoin d’aide. D’autres refusent d’avoir peur, ils sont en conflit intérieur avec eux-même, parce que ce serait bien trop honteux et insensé d’avoir peur de cet animal que l’on côtoie depuis tant d’années. Pourtant il n’y a pas d’âge pour avoir peur, il n’y a pas de conditions, de prédispositions tout comme il n’y a pas non plus de vaccin ou de remède miracle… à moins que ?

Horsealot inspiration DUALITY TWINS

DUALITY

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration DUALITY TWINS

DUALITY


Horsealot inspiration PARTNER TWINS

PARTNER

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration PARTNER TWINS

PARTNER


Horsealot inspiration SECOND TWINS

SECOND

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration SECOND TWINS

SECOND


Horsealot inspiration EMOTIONS TWINS

EMOTIONS

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration EMOTIONS TWINS

EMOTIONS


Horsealot inspiration PATH FOLLOW TWINS

PATH FOLLOW

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration PATH FOLLOW TWINS

PATH FOLLOW

Mélangeant l'ethnographie et la photographie de mode, le travail de Drew tisse les histoires extraordinaires des personnes, des lieux et des cultures les plus uniques. Retrouvez son travail ici


Photo : Drew Doggett