The equestrian lifestyle community.

Coronavirus : comment adapter l’alimentation des chevaux durant le confinement ?

Fermeture des centres équestres, baisse de l’activité physique des chevaux… Isabelle Orsini, responsable de la marque alimentaire Destrier, nous explique comment adapter l’alimentation des chevaux durant la période de confinement.

Le milieu équestre n’échappe pas aux mesures de confinement. Depuis le 17 mars dernier, la France, comme de nombreux pays internationaux, a choisi le confinement pour faire face à l’épidémie de Coronavirus qui sévit actuellement dans le monde. Une situation inédite qui a provoqué la fermeture d’une majorité de lieux publics dans l’Hexagone, dont les centres équestres, et limite ainsi la sortie des chevaux en extérieur. Face à ce cas de figure, comment les propriétaires - certains d’entre eux ont la chance de pouvoir héberger leur cheval sur le même terrain que leur domicile - et les vétérinaires présents dans les centres équestres doivent-ils s’adapter ? Face à la baisse d’activité des animaux, faut-il modifier leur alimentation ? Pour Isabelle Orsini, experte en nutrition, cela ne fait aucun doute.

Faut-il augmenter les quantités de fourrage ?

Pour déterminer le bon régime alimentaire d’un cheval, il est important de rappeler que ce dernier dépend d’une multitude de critères. Tout d’abord définir les ingrédients qui composeront la ration, avec pour élément de base le fourrage, que l’on complètera par des apports d’énergie, de protéines et de micronutriments (minéraux, oligos et vitamines). Cette complémentation du fourrage peut se faire à l’aide d’un aliment qui contiendra en proportion adaptée ces différents nutriments, ou grâce à des matières premières incorporées en l’état, par exemple : l’orge, l’avoine, le maïs pour l’énergie, le soja ou le foin bien pourvus en protéines (foin de Crau : appellation d’origine protégée d’un foin produit par les agriculteurs dans la plaine de la Crau, dans le département des Bouches-du-Rhône, ndlr) et CMV (Complément Minéral Vitaminique). Les besoins de l’animal ensuite (son état physiologique, son activité, sa taille, sa race) ainsi que les fourrages à disposition (fourrage conservé ou herbe). Mais lorsque que les chevaux, notamment ceux de compétition, se retrouvent confinés, ces critères sont-ils toujours valides ? « Oui, en adaptant les quantités », affirme Isabelle Orsini.

« On va avoir une baisse d’activité et des chevaux qui ne vont pas forcément pouvoir sortir. Il faut donc limiter au maximum l’énergie apportée dans la ration et donc préférer davantage le fourrage aux aliments complémentaires de fourrage, qui sont très riches », explique-t-elle notamment. Elle poursuit : « Le risque à long terme, c’est d’arrêter les apports en micronutriments, présents dans les aliments, alors que les besoins sont toujours présents malgré la non-activité du cheval. » Pour éviter cette situation, il est possible d’utiliser des compléments minéraux vitaminiques quotidiennement, ou bien de prévoir une cure à la fin du confinement. Pour les chevaux toujours en activité, les propriétaires et vétérinaires doivent simplement adapter les quantités de micronutriments.

Crédit photo : Acceptfoto / iStock

Rédactrice : Marie Testa


À lire également :

Comment choisir la bonne alimentation pour son cheval

Saut Hermès 2020 : l’évènement annulé à cause du Coronavirus

Laetitia Du Couedic : « Ma mère m’a mise à cheval avant même que je sache marcher »


Ailleurs sur le forum…

Quels fruits / légumes les chevaux peuvent-ils manger ?

Quelle est la meilleure alimentation pour 2 poneys et un cheval ?

Pour votre fourrage, quel conditionnement préférez-vous : Big Ballers, rounds, petites bottes ... Et pourquoi ?

Horsealot inspiration © Acceptfoto / iStock Coronavirus : comment adapter l’alimentation des chevaux durant le confinement ?

© Acceptfoto / iStock

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration © Acceptfoto / iStock Coronavirus : comment adapter l’alimentation des chevaux durant le confinement ?

© Acceptfoto / iStock


Horsealot inspiration © Lesly Juarez / Unsplash Coronavirus : comment adapter l’alimentation des chevaux durant le confinement ?

© Lesly Juarez / Unsplash

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration © Lesly Juarez / Unsplash Coronavirus : comment adapter l’alimentation des chevaux durant le confinement ?

© Lesly Juarez / Unsplash


Horsealot inspiration © Mary She / Unsplash Coronavirus : comment adapter l’alimentation des chevaux durant le confinement ?

© Mary She / Unsplash

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration © Mary She / Unsplash Coronavirus : comment adapter l’alimentation des chevaux durant le confinement ?

© Mary She / Unsplash