The equestrian lifestyle community.

"Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

Après Belle et Sébastien en 2013, le réalisateur adapte pour le grand écran un autre feuilleton de Cécile Aubry qui a bercé son enfance, Poly.

Un classique revisité

Cécile (Élisa de Lambert), 10 ans, vient, à contrecoeur, de quitter son Paris natal pour s’installer avec sa mère (Julie Gayet) dans un village de Provence. Alors que l’été s’annonce solitaire pour la petite citadine qui se languit de son père et de ses copines, celle-ci se lie d’amitié avec Poly, un Shetland alezan aux crins dorés, vedette du cirque tout juste débarqué et durement maltraité. Sa décision est sans appel : elle le fera évader. “Je me suis attaché à retrouver l’ADN de ce qui avait fait la force et le succès de la série culte, diffusée entre décembre 1961 et mars 1962 sur la première chaîne de l'ORTF, confie le réalisateur. Cette relation entre un enfant et un animal mais aussi l’univers du cirque et son propriétaire, le personnage de Brancalou, interprété par Patrick Timsit. Mais je pense qu’il fallait aussi s’en détacher pour réussir à la moderniser. Le jeune héros de la série d’origine devient donc aujourd’hui une petite fille, prénommée Cécile… C’est évidemment un hommage à Cécile Aubry mais cette évolution a plusieurs raisons. Tout d’abord, j’avais déjà mis en scène un jeune garçon, Sébastien et je souhaitais explorer autre chose. Et puis, il faut savoir que l’essentiel des enfants qui fréquentent les poney-clubs sont des filles. Elles ont une relation particulière avec les chevaux en général.” Si les clichés fleurissent dans le long-métrage de Vanier, entre ralentis du poney galopant dans les prés, gendarmes écervelés, messages écologistes et féministes maladroits, il faut avouer que le spectacle est réjouissant, pour les petits comme pour les grands. Les uns en sortiront émerveillés, des étoiles plein les yeux, quand les autres se souviendront de leur premier coup de foudre pour le noble animal, leurs premières galopades...

Poly, de Nicolas Vanier, avec Élisa de Lambert, Julie Gayet, Patrick Timsit et François Cluzet, actuellement en salles.

Crédits photo : © Poly / Bonne Pioche Cinéma / SND Groupe M6

Rédactrice : Madeleine Voisin

À lire également :

Alex Lutz à cheval, son dernier spectacle en rediffusion sur Canal+

7 séries et documentaires à voir pour les passionnés de chevaux

10 films à voir (ou revoir) pour les passionnés de chevaux

Horsealot inspiration ©Poly "Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

©Poly

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration ©Poly "Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

©Poly


Horsealot inspiration ©Poly "Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

©Poly

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration ©Poly "Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

©Poly


Horsealot inspiration ©Poly "Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

©Poly

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration ©Poly "Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

©Poly


Horsealot inspiration ©Poly "Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

©Poly

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration ©Poly "Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

©Poly


Horsealot inspiration ©Poly "Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

©Poly

Derrière l'inspiration
Horsealot inspiration ©Poly "Poly", de Nicolas Vanier, enchante les salles obscures

©Poly